Formule 1

Horner sur la stratégie : On ne voulait pas se faire avoir comme à Barcelone

Une stratégie risquée mais payante de peu pour Red Bull

Recherche

Par Alexandre C.

20 juin 2021 - 19:57
Horner sur la stratégie : On ne (...)

Cette course stratégique et passionnante au Paul Ricard a ainsi été remportée par Red Bull, au terme d’une stratégie à deux arrêts aux stands finalement payante.

Et pourtant rien ne fut simple pour le Néerlandais qui perdit la tête en tout début d’épreuve… Christian Horner révèle après la course, à la Sky, la raison de cette déconvenue : le Mistral !

« C’était une course intéressante car je pense que le vent a surpris Max au premier virage, il a eu de la chance de survivre au premier virage. »

« Ensuite, Lewis à l’air libre… on pouvait voir que le secteur 1 et le secteur 3 étaient très forts de son côté. Nous pensions avant la course que l’undercut n’allait pas être aussi puissant qu’aujourd’hui, mais je suppose que c’est pour ça que Mercedes a laissé Lewis dehors pendant deux tours. »

« Nous sommes allés pour cela aux stands avec Max et le rythme de son tour de sortie était phénoménal. »

Red Bull a alors anticipé le piège stratégique de Barcelone, réussi par Mercedes (un arrêt de plus réalisé par Lewis Hamilton pour doubler), et a pris l’initiative en stoppant d’abord Max Verstappen.

« Ensuite, bien sûr, vous êtes dans une position horrible, un peu comme à Barcelone, et vous pensez qu’ils ne peuvent pas le refaire. C’est pourquoi nous avons opté pour l’arrêt et ensuite, c’était à Max de rattraper le retard sur la piste... »

« Nous ne voulions pas nous retrouver dans la même position qu’à Barcelone. C’est toujours difficile de rentrer aux stands en occupant la tête de la course à 21 tours de l’arrivée, mais nous n’avons pas peur du risque et nous l’avons fait. »

Max Verstappen a ensuite pu dépasser Lewis Hamilton en fin d’épreuve avec une grosse différence de rythme. Le Britannique n’a pas opposé une grande résistance, ce que salue Christian Horner.

« Nous pouvions voir que Lewis était presque arrivé à la bande du pneu, donc il n’y avait peut-être plus rien sur la gomme du pneu. »

« Max, il avait cinq ou six tours pour le faire après avoir dépassé Valtteri [Bottas], donc il a baissé la tête et à la fin, je dois dire que Lewis a été très honnête et droit dans son dépassement. Il n’a pas défendu durement ou agressivement et c’était très propre. »

Christian Horner retient aussi l’écart plus important qui sépare désormais Red Bull de Mercedes au classement des constructeurs (37 points).

« Je suis très fier de toute l’équipe qui a remporté deux victoires consécutives et est montée deux fois sur le podium, ce qui accroît notre avance dans les deux championnats. Vous pouvez voir à quel point les deux équipes sont proches, il y a très peu d’écart entre les voitures, donc nous devons continuer à pousser et à chercher plus de performance. Il y a encore beaucoup de chemin à parcourir dans ce championnat, donc rien n’est jamais acquis, mais nous allons poursuivre sur cette lancée en Autriche pour le premier de deux Grands Prix à domicile pour l’équipe. »

Il salue pour terminer la très bonne prestation de Sergio Pérez, qui a assuré de gros points en dépassant Valtteri Bottas en fin de course.

« Du côté de Checo, nous avons divisé la stratégie avec un arrêt unique, ce qu’il a fait en rentrant à la maison en troisième place, donc tout compte fait, c’était une performance fantastique de l’équipe. »

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less