Formule 1

Horner sur Hamilton : Ne changer que le V6 ‘mettra sous pression les autres composants’

Le jeu psychologique se poursuit

Recherche

Par Alexandre C.

8 octobre 2021 - 15:56
Horner sur Hamilton : Ne changer (...)

En performance pure, Red Bull semble clairement en retrait par rapport à Mercedes, après les essais libres d’Istanbul ce vendredi. Une bonne demi-seconde sépare Lewis Hamilton de Max Verstappen…

Cependant Christian Horner ne s’inquiète pas : non seulement parce que Lewis Hamilton aura une pénalité de 10 places pour changement de moteur thermique, mais aussi parce qu’il y a encore des marges de progrès à trouver du côté de Milton Keynes. Le travail d’Alexander Albon pour trouver les meilleurs réglages dans le simulateur risque d’être très important.

« Nous avons un petit méli-mélo en cours de notre côté pour le moment, sur l’équilibre. Le circuit a beaucoup plus adhérence que l’année dernière, nous sommes juste en dehors de la bonne fenêtre avec Max pour les réglages. Ce sera une nuit chargée avec les ingénieurs et à Milton Keynes aussi. Il faut juste comprendre le problème, nous savons que nous avons une bonne voiture et il s’agit juste d’entrer dans cette fenêtre et je ne pense pas que nous l’ayons trouvée aujourd’hui. »

La pénalité en Turquie (10 places sur la grille, pour changement de moteur thermique) de Lewis Hamilton est bien sûr une immense opportunité à saisir pour Red Bull et Max Verstappen.

Ce vendredi soir, après les essais libres, Christian Horner se satisfait que Max Verstappen ait lui déjà écopé de cette pénalité à Sotchi, Grand Prix où il avait terminé deuxième.

Et Christian Horner en remet une couche pour mettre la pression sur la gestion stratégique de Mercedes jusqu’à la fin de l’année.

« D’après ce que nous avons compris, c’était probablement plus un choix forcé qu’un choix sélectif. Vous avez vu qu’ils ont eu des problèmes avec d’autres équipes. Cela ne nous affecte pas et ce que nous faisons. Cela vous montre à quel point il est difficile d’arriver à la fin de la saison avec trois moteurs, espérons que nous pourrons le faire avec quatre. Vous pouvez faire toutes les simulations et les modélisations que vous voulez, il n’y a pas de stabilité totale d’une situation que vous avez jusqu’à la fin de l’année. »

« Nous avons pris une pénalité et nous nous sommes mis dans une bonne position. Nous avons changé des pièces supplémentaires aussi, Lewis a juste changé le moteur thermique. Ça va mettre beaucoup de pression sur le reste des composants. »

Marko est optimiste aussi

Du côté de Helmut Marko, on avait aussi pointé du doigt que la pression mise par Red Bull faisait " mal " à la fiabilité des V6 Mercedes. Le Docteur est d’autant plus satisfait qu’il estime que la remontée de Lewis Hamilton ne devrait pas être si facile...

« Ce n’est que dix places, parce que le turbo et les choses comme ça n’ont pas changé. Mais si vous supposez qu’il est en pole, il partira quand même en onzième position. »

« Et sur la piste, les dépassements ne sont pas si faciles non plus, donc ça devrait jouer en notre faveur. »

Mais Red Bull n’est-elle pas trop en retard sur les Mercedes ce soir ?

« J’espère que nous serons assez rapides pour franchir la ligne d’arrivée en premier. »

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less