Formule 1

Horner soutient Albon avant son week-end décisif à Imola

Mais il ne nie pas l’existence d’un plan B

Recherche

Par Alexandre C.

30 octobre 2020 - 18:31
Horner soutient Albon avant son (...)

C’est à la fin de ce Grand Prix d’Émilie-Romagne que l’ultimatum, lancé par Christian Horner et Red Bull à Alexander Albon, prendra fin. Le Thaïlandais, qui a fini à un tour de Max Verstappen à Portimao, peut-il encore sauver sa chance avec un grand week-end à Imola ? Les rumeurs autour de Sergio Pérez ou Nico Hülkenberg s’intensifient pourtant…

En conférence de presse, Christian Horner a tenu à soutenir son pilote moralement, après l’avoir pourtant mis sous pression…

« Il a ses fesses dans la voiture et tout le monde veut le voir conserver ce siège. Je pense qu’il doit supprimer tous les bruits extérieurs, baisser la tête, passer un bon week-end. »

« C’est génial d’être de retour à Imola, c’est un circuit vieille école, c’est un week-end de course différent car plus condensé. Mais il faut qu’il rentre dans ce week-end et tire le maximum de la voiture. »

Red Bull a-t-elle bien des plans B, qui mèneraient à Sergio Pérez ou Nico Hülkenberg ? Christian Horner ne dément pas formellement...

« Eh bien, nous sommes entièrement concentrés sur le plan A [Albon] et sur la mise en œuvre de ce plan, donc pour le moment, je pense que nous allons y consacrer toute notre attention. »

Mais pourquoi donc ni Alexander Albon, ni Pierre Gasly ne sont arrivés à approcher, même d’un cheveu, la performance de Max Verstappen ?

« Je pense qu’une voiture rapide est parfois une voiture difficile et bien sûr, vous trouvez des temps au tour en entrée de virage. Et la voiture a eu ses complexités cette année, plus encore que l’année dernière, je dirais, et cela a donc rendu la vie difficile. »

« Je pense que nous avons commencé à comprendre cela en tant qu’équipe, maintenant nous apportons des développements qui ont commencé à y remédier. Nous travaillons tous dur pour créer un package plus souple et plus constant qui n’a pas ces particularités. C’est donc quelque chose sur lequel tout le monde dans l’équipe est très concentré. »

L’exemple de Pierre Gasly l’a prouvé : un retour chez AlphaTauri peut être bénéfique avec une voiture plus simple à conduire.

Mais Alexander Albon refuse de considérer jusqu’à l’ombre de cette hypothèse...

« Non, pas du tout. Je pense que c’est le rêve de tout pilote de courir pour une équipe de pointe comme Red Bull, et mon intention est de rester ici. »

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less