Horner salue le ’respect’ entre Red Bull et Ferrari cette saison

"Il n’y a pas eu beaucoup de politique et de conneries"

Recherche

Par Emmanuel Touzot

27 juillet 2022 - 10:51
Horner salue le 'respect' (...)

Christian Horner, le directeur de Red Bull, se félicite d’une lutte propre avec Ferrari, ainsi qu’entre Max Verstappen et Charles Leclerc, depuis le début de saison. Le Britannique fait évidemment référence à la bataille houleuse avec Mercedes F1 et Lewis Hamilton l’an dernier.

"C’est une compétition qui s’est concentrée sur ce qui se passe sur la piste" a déclaré Horner. "Il n’y a pas eu beaucoup de politique et de conneries au sujet de ce qui se passe en dehors de la piste."

"Il y a un respect entre les deux équipes qui est extrêmement compétitif. Nous sommes en face à face à chaque course et il y a un véritable respect entre les pilotes et les équipes, ce qui est bon à voir."

Et Horner d’en profiter pour relancer une bataille des mots avec Toto Wolff, qui a déclaré avant le Grand Prix de France que la Mercedes W13 se rapprochait de la victoire, et que l’équipe Mercedes allait travailler sur sa monoplace dans les prochaines semaines.

"Ils ont fait des réclamations avant le week-end, mais Max a pu contrôler cela assez facilement. J’ai entendu que Toto a dit qu’ils travaillent pendant la pause estivale pour améliorer la voiture. Ce serait bien sûr illégal" a-t-il souri.

"Nous avons davantage saisi nos opportunités"

Horner reconnait que son équipe a été plus en verve en début d’année par rapport à son potentiel, qu’elle a exploité au mieux. Mais le directeur de Red Bull salue toutefois le travail de la Scuderia sur sa monoplace, la F1-75.

"Ferrari a une super voiture. Je pense qu’ils sont un peu meilleurs que nous sur les vibreurs. Nous avons une voiture très glissante sur le plan aérodynamique donc elle est rapide sur les lignes droites."

"C’était très serré à presque toutes les courses auxquelles nous avons participé cette année. Tout dépend de qui va réussir le jour J, avec l’usure des pneus, la température, les arrêts au stand, la stratégie, tout est crucial."

"C’était très, très serré. Je pense que nous avons peut-être saisi davantage nos opportunités dans la première moitié de l’année, mais je m’attends à ce que ce soit très serré dans la seconde moitié."

Red Bull

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos