Formule 1

Horner s’attend à ce que Verstappen soit ‘en haut de la liste’ chez Mercedes F1 pour succéder à Hamilton

Mais Mercedes a aussi George Russell

Recherche

Par Alexandre C.

15 février 2021 - 17:06
Horner s’attend à ce que Verstappen (...)

Après un certain retard, Lewis Hamilton a finalement prolongé son contrat avec Mercedes pour 2021, mais d’un an seulement. En 2022, il pourrait ainsi prendre sa retraite du sport – il aura 37 ans. C’est donc aussi à l’avenir post-Hamilton que doit d’ores et déjà réfléchir Mercedes.

Si Valtteri Bottas venait à être remplacé par George Russell, il faudrait que Mercedes trouve une autre « super star » pour remplacer Lewis Hamilton, un pilote ayant potentiellement le même statut. Un nom se dégage forcément, c’est celui de Max Verstappen.

A Milton Keynes, Christian Horner s’attend bien sûr à une éventuelle offensive, un jour, de Mercedes pour recruter Max Verstappen. Pour lui, il faudra que Red Bull soit capable de développer une voiture compétitive, afin de montrer à Max Verstappen que rester chez Red Bull en vaille toujours la peine. Et il parie sur 2022 pour cela.

« Je suis sûr que si Lewis décidait de s’arrêter, alors Max serait naturellement le pilote en haut de la liste de Mercedes, mais ils ont aussi George Russell, ils ont aussi d’autres pilotes à leur disposition, évidemment. »

« Encore une fois, tout dépend de nos relations et de notre capacité à produire une voiture compétitive. »

« Il n’y a pas de garanties pour 2022. C’est une feuille de papier totalement blanche. Donc, s’il doit y avoir un bouleversement important dans la hiérarchie, on peut supposer que ce sera le cas avec ce grand changement de réglementation. »

Une clause de performance, dans le contrat de Max Verstappen, a été confirmée par Helmut Marko, sans plus de détails. Mais dans le contrat du Néerlandais, existe-t-il aussi une clause liée au moteur, alors que Honda s’apprête à quitter l’aventure ?

« Ecoutez, tous les pilotes ont des garanties dans leurs contrats. Et la réalité est que, comme cela a toujours été le cas, il y a un élément de performance lié au contrat de Max. »

« Je ne vais pas entrer dans le détail de ce que c’est. »

« Mais cela n’a aucun rapport avec l’unité de puissance. C’est juste une performance mesurée dans un certain laps de temps. »

Et même sans clause, Red Bull pourra-t-elle retenir Max Verstappen contre son gré, si le Néerlandais venait à vouloir rejoindre Mercedes ? Christian Horner ne pense pas que ce serait souhaitable...

« Comme pour toutes ces choses, cependant, pour forcer un pilote qui ne veut pas être là... c’est plus une question de relations que de contrats, et vous ne sortez un contrat d’un tiroir que lorsque vous avez un problème. »

« D’après mon expérience, je pense que la relation avec Max est très forte. Il croit au projet, il croit en ce que nous faisons. Il voit l’investissement que fait Red Bull. »

« Cet engagement récent sur le groupe motopropulseur… il croit aux personnes de l’équipe et au travail au sein de l’équipe. »

« Je suis donc convaincu que nous n’aurons pas besoin de nous référer à des clauses contractuelles, je pense que c’est à nous qu’il reviendra en fin de compte de livrer une voiture compétitive. »

« C’est ce qu’il veut, c’est ce que nous voulons. Il a besoin que nous ayons besoin de cela. Donc, à cet égard, nous sommes tous les deux dans une situation identique. »

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less