Horner révèle l’étendue des problèmes de Verstappen en course

"Il a probablement perdu près de la moitié de l’effet de sol"

Recherche

Par Olivier Ferret

4 juillet 2022 - 07:12
Horner révèle l'étendue des (...)

Le patron de l’équipe Red Bull, Christian Horner, a expliqué les problèmes qui ont vu Max Verstappen perdre la tête de la course à Silverstone.

Le champion du monde en titre venait de prendre la tête du Grand Prix de Grande-Bretagne lorsque, quelques instants plus tard, son rythme a soudainement chuté alors qu’il rencontrait un problème avec sa RB18.

Les deux pilotes Ferrari sont passés devant, tandis que Verstappen a plongé dans les stands alors qu’il soupçonnait une crevaison sur sa voiture.

Cependant, en rejoignant la piste, Verstappen a rapidement communiqué par radio pour dire que la sensation d’instabilité n’avait pas disparu - le pilote néerlandais a alors été informé que l’équipe pensait que le problème était lié à l’aérodynamique et non critique au fonctionnement de la voiture.

"Il avait un bon rythme, il a pu prendre la tête, commençait à prendre une avance, puis a heurté des débris," explique le directeur de Red Bull Racing.

"Nous n’avons pas eu de crevaison mais c’était un morceau d’une AlphaTauri, il est resté coincé sous le plancher de la voiture en plus d’en avoir détruit une partie ! Il est resté là-dedans et s’est coincé en bloquant le flux d’air."

"Cela a causé d’énormes dégâts au dessous de la voiture, et il a probablement perdu près de la moitié de l’effet de sol généré par le plancher. En tout ça faisait 20% d’appuis en moins. Heureusement ses deux ailerons avant et arrière étaient encore intacts !"

Verstappen avait communiqué par radio pour dire qu’il sentait un problème similaire se développer à l’avant de la RB18, Horner estimant que les dégâts s’aggravaient au fur et à mesure que la course progressait.

"Je pense que les dégâts n’ont fait qu’empirer, puis il est passé au pneu dur qui a rendu l’adhérence encore plus difficile à trouver pour lui ? Mais, à ce moment-là, nous faisions la course contre des Aston Martin et des Haas, essayant juste de prendre quelques points et de limiter les dégâts."

"Mais ensuite, avec la voiture de sécurité, nous avons mis les tendres et il s’est battu comme un lion. Je ne l’ai jamais vu se battre aussi fort pour une septième place (face à Mick Schumacher, photo), mais cela pourrait faire la différence en fin de championnat."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos