Horner : Red Bull est confiant d’avoir résolu les problèmes de Bahreïn

L’équipe veut éviter un nouveau scénario catastrophe à Djeddah

Recherche

Par Paul Gombeaud

25 mars 2022 - 16:29
Horner : Red Bull est confiant (...)

Suite au double abandon de Max Verstappen et de Sergio Perez à Bahreïn, l’écurie Red Bull a été bien occupée ces derniers jours pour tenter de comprendre les problèmes qui l’avaient affectée et faire en sorte qu’ils ne se reproduisent plus.

Le pilote néerlandais a lui voulu se montrer optimiste, affirmant que "le positif est que la voiture est compétitive. C’est plus facile de régler ce genre de problèmes que de ne pas être rapide."

Les deux RB18 avaient notamment été touchées par une surchauffe des freins à Sakhir. Le directeur Christian Horner confirme que c’est en roulant proche des autres monoplaces que le problème a été déclenché.

"Concernant les freins, je pense qu’il était difficile d’anticiper le problème durant les essais hivernaux car vous n’y suivez pas une autre voiture pendant 20 tours," a déclaré le dirigeant britannique. "Lorsque nous roulions avec de l’air propre, nous n’avions aucun problème avec la température des freins."

"Ca a commencé lorsque nous nous sommes retrouvés dans l’air sale et ça a touché à la fois Checo (Perez) et Max. La température des disques avants a augmenté de façon exponentielle et nous avons donc dû demander à nos pilotes de lever le pied lorsqu’ils se retrouvaient derrière une autre voiture. Les freins arrières n’ont eux posé aucun problème."

Les problèmes de Verstappen ne s’arrêtaient pas là, le Néerlandais se retrouvant en grande difficulté pour tourner le volant de sa monoplace suite à son dernier arrêt aux stands. Mais selon Horner, ce n’est pas un problème de direction qui est en cause.

"C’est une pièce interne à la suspension qui a causé ce problème et ça n’avait donc rien à voir avec la direction, ça l’a simplement affectée. Le souci a été amplifié lorsque la voiture a été remise au sol."

Les deux Red Bull ont donc abandonné à Bahreïn à cause d’un problème dans le système d’alimentation en essence et Horner explique que le nouveau carburant E10 introduit cette saison en Formule 1 n’y serait pas étranger.

"Je pense qu’en gros, ça a créé un vide dans le réservoir. Il arrive que de l’air s’introduise dans le système et la pompe n’était plus en mesure d’extraire l’essence nécessaire. C’était évidemment frustrant."

"Nous avons fait beaucoup de tests la semaine dernière et nous pensons être parvenus à reproduire le problème. Nous pensons l’avoir réglé désormais, nous verrons ce weekend."

Le directeur de Red Bull indique que l’équipe n’avait pas vu le problème venir en fin de course et qu’il ne s’était jamais produit durant les essais hivernaux.

"Nous avons roulé avec beaucoup et peu de carburant en essais et accompli de nombreux tours. C’était donc étrange que ce problème ne soit pas apparu avant. Nous avons procédé à quelques modifications qui je l’espère l’empêcheront de revenir."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos