Horner ravi de ce ’duel fascinant’ mais respectueux avec Leclerc

Grâce à sa vitesse de pointe, Max aurait pu gagner en France

Recherche

Par Alexandre C.

26 juillet 2022 - 11:38
Horner ravi de ce 'duel fascinant

Si Charles Leclerc n’avait pas commis son erreur au Paul Ricard dimanche dernier, aurait-il pu remporter la course ? Ou bien Max Verstappen aurait-il fini par le dépasser ?

Personne n’aura jamais la réponse… mais Christian Horner a peut-être une idée.

Le directeur de Milton Keynes estime en effet qu’avec sa très forte vitesse de pointe, la Red Bull de son pilote aurait pu garder la tête de course.

Max Verstappen s’était arrêté avant Charles Leclerc et avec l’undercut, la Red Bull aurait pu ressortir en tête. Et avec une telle vitesse de pointe, il aurait été difficile à Charles Leclerc de doubler.

« Nous aurions pu nous défendre confortablement avec la vitesse que nous avions dans le deuxième secteur [avec la ligne droite du Mistral]. »

« C’était intéressant parce que Max a été en mesure de rester beaucoup plus près de Charles pendant une longue période sans que le pneu ne devienne stratosphériquement chaud. Nous étions, comme nous l’avons vu dans le reste du week-end, très rapide dans le secteur deux, à un niveau similaire dans le deuxième, et un peu plus lent dans le secteur trois [plus technique], qui est principalement le virage 1 ici. »

« Mais la course se déroulait bien, il allait Charles dans la zone DRS. Malheureusement, nous n’avons pas pu nous approcher assez près dans le secteur de la ligne droite pour vraiment capitaliser sur le DRS. C’est donc pour ça que nous avons gagné la position sur la piste. »

« Encore une fois, vous pouvez voir que c’est très, très serré entre les deux équipes avec une approche très différente pour réaliser le temps au tour ici. »

Constant (7 victoires), calme, efficace, Max n’est plus tellement ’Mad’ et c’est une de ses forces cette année pour Christian Horner.

« Il conduit avec une grande maturité. Vous pouvez voir la façon dont Charles et lui se mesurent l’un à l’autre, il y a un réel respect entre les deux pilotes. »

« C’est dommage que nous n’ayons pas pu voir comment la course se serait déroulée, car la deuxième moitié de la course aurait été l’inverse de la première, où nous aurions eu la position de piste et où Ferrari aurait eu un avantage de pneus. »

Max Verstappen peut-il remporter une 8e course cette année au Hungaroring, ce dimanche ? Et partir en vacances avec un demi-titre mondial de plus en poche ?

Christian Horner se méfie diablement des Ferrari pourtant sur la piste hongroise...

« La deuxième moitié de la saison, évidemment, va être très compétitive. Nous avons différents circuits, différents défis à relever et il y a des Grands Prix intéressants à venir. Nous avons la Hongrie le week-end prochain, qui jouera probablement plus sur les forces de la Ferrari que sur nos forces. »

« Et puis nous avons quelques circuits après la pause qui rejoueront plus sur nos forces. Ça va être fascinant de voir comment les choses évoluent au cours des prochaines courses. »

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos