Formule 1

Horner qualifie Wolff de… ‘dame de pantomime’ !

En réponse à une propre qualification de Wolff

Recherche

Par Alexandre C.

5 novembre 2021 - 21:21
Horner qualifie Wolff de… ‘dame de (...)

« J’ai l’impression qu’il est l’un des protagonistes d’une pantomime ». C’est ainsi que début novembre, Toto Wolff qualifiait son cher homologue de Red Bull Christian Horner, dans une nouvelle passe d’armes verbale entre les directeurs d’équipe.

Dans le paddock de Mexico, Christian Horner a vertement répondu à son rival de Mercedes – en se livrant à une petite comparaison théâtrale ; en clair, l’argumentation de Christian Horner se résume à ceci : la pantomime, c’est comme le tango, pour la pratiquer il faut être deux.

Ecoutons alors le directeur de Red Bull répondre à celui de Mercedes…

« Nous savons tous que Toto a beaucoup à dire. J’ai été assez flatté, en fait, d’être qualifié de protagoniste. »

« Si vous regardez ce que signifie la définition de ce terme, il faut aussi un antagoniste pour avoir un protagoniste et on pourrait dire que Toto remplit peut-être assez bien ce rôle. »

« Si c’était une pantomime, peut-être qu’un rôle de dame de pantomime pourrait lui convenir. »

Une dame de pantomime, dans le théâtre classique britannique du 17e siècle, est une dame généralement assez enveloppée, pourvue de costumes criards, et au caractère exagéré… Et ce sont des hommes, travestis, qui jouent normalement ce rôle.

Faisant mine d’être lassé par la guerre verbale, Christian Horner assure apprécier plus la bataille sur la piste que celle hors piste.

« Mais ce qui compte, c’est ce qui se passe sur le circuit, c’est une grande compétition entre les équipes. Tous les coups sont permis, pitwall contre pitwall, pilote contre pilote, motoriste contre motoriste et châssis contre châssis. »

« C’est fantastique. Nous adorons ça et de temps en temps, vous allez recevoir des critiques, mais je les prends avec une pincée de sel et parfois même comme un compliment. »

« Pour être honnête avec vous, en ce qui nous concerne, ce n’est que du bruit. Tout dépend de ce que vous faites sur le circuit et si vous pouvez parler sur la piste, cela a beaucoup plus de poids et de valeur. »

Selon Christian Horner, c’est Toto Wolff qui aimerait jouer aux jeux verbaux... pas du tout lui !

« Toto, il aime faire un commentaire ici ou là et cela fait partie du jeu, cela fait partie du sport et il a beaucoup d’enjeux. Il va chercher un huitième championnat du monde avec son pilote et nous allons chercher un premier avec Max et ajouter ce titre aux titres que nous avons déjà gagnés. »

A entendre le chef de Milton Keynes, ce serait la pression sur Mercedes qui expliquerait les sorties verbales de Toto Wolff...

« La Formule 1 est une compétition et lorsque la pression monte, vous voyez les gens réagir à la pression de différentes manières. Nous sommes à la fin de ce championnat maintenant, donc vous pouvez sentir la tension. »

« Elle ne fera que croître au fil du temps, alors si Toto veut faire un commentaire ou deux, ça me va. »

« C’est la saison des pantomimes qui arrive de toute façon, alors c’est ce qu’il faut faire. »

Dans une pantomime, les acteurs sont censés être muets… gage à Red Bull et à Mercedes de répondre plutôt sur la piste alors !

Mercedes

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less