Formule 1

Horner : Nous avons gueulé à la fin de les laisser courir !

"Je pensais à ce que j’allais dire à Max et aux gars pour les consoler"

Recherche

Par Olivier Ferret

12 décembre 2021 - 16:28
Horner : Nous avons gueulé à la fin (...)

Chez Red Bull comme chez Mercedes F1, les patrons d’équipe sont passés par toutes les émotions lors de ce Grand Prix d’Abu Dhabi. Et celui qui est heureux aujourd’hui, c’est Christian Horner, qui était fou de rage en fin de course de ne pas voir les voitures retardataires dégagées devant Max Verstappen.

"Nous avons gueulé à la fin de les laisser courir ! Heureusement nous avons été entendus et c’est la règle !"

"De notre côté, un excellent choix de stratégie de faire cet arrêt au stand et prendre des tendres, puis c’était à Max de faire le travail."

"C’est du jamais vu de laisser les voitures sans les replacer derrière le peloton. Ils voulaient relancer la course comme ça mais ils ont absolument pris la bonne décision."

Voilà enfin un titre, celui des pilotes, de retour à Milton Keynes.

"Je suis tellement fier de Max et de l’équipe pour ce que nous avons vécu cette année."

"Vous savez juste que Max n’allait pas abandonner. Il était allé si loin cette année et puis le voir conclure, devenir champion du monde - un sentiment incroyable."

"Les 10 derniers tours, je pensais à ce que j’allais dire à Max et aux gars pour les consoler, puis ce fut un coup de chance avec la voiture de sécurité."

Horner admet que les émotions ont été fortes.

"Cette course résume à peu près cette année. J’ai dit que Max allait avoir besoin de quelque chose des dieux de la course au cours des 10 derniers tours, alors merci Nicholas Latifi pour cette voiture de sécurité. Nous avons été durs avec les commissaires au début de la course mais ils ont bien fait pour la relance de la course."

"Cela a été une compétition insensée, et pour que Max remporte le championnat du monde, ce n’est pas seulement ici, c’est toute l’année. Lewis a été un adversaire phénoménal toute l’année, c’est un grand champion du monde et c’est ce qui donne plus de valeur à ce championnat."

"C’est ce dont nous avons parlé toute l’année et ce championnat s’est joué dans le dernier tour. Je suis tellement fier de Max, tellement fier de l’équipe pour ce que nous avons traversé et ce que nous avons accompli contre des adversaires féroces et formidables."

Et ce dernier tour alors ?

"Je criais depuis le virage cinq jusque tout au long de la ligne droite. Le voir franchir la ligne d’arrivée et devenir champion du monde pour nous après toutes ces années est un sentiment fou fou fou."

"C’est comme avec notre premier championnat du monde. La qualité des adversaires que nous avons eus cette année, ils nous ont poussés si fort et nous nous sommes battus si dur."

C’était plus ou moins attendu avant le départ de la course mais Red Bull laisse le titre constructeurs à Mercedes F1.

"Ce fut une compétition intense et des enjeux élevés. Toto [Wolff] et moi avons eu nos moments, mais j’ai tout le respect pour lui et Mercedes. J’ai l’impression que c’est le bon résultat, que les championnats des pilotes et des constructeurs ont été divisés, et nous reviendrons tous pour réessayer l’année prochaine."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less