Horner n’a pas de pitié pour le marsouinage de Mercedes F1

"Il y a des remèdes", assure le directeur de Red Bull

Recherche

Par Emmanuel Touzot

13 juin 2022 - 08:03
Horner n'a pas de pitié pour le (...)

Le marsouinage a été un des sujets les plus chauds du week-end azéri, mais Red Bull n’en a pas été victime malgré la très longue ligne droite de Bakou. George Russell et Lewis Hamilton en ont énormément parlé, Mercedes F1 laissant même planer le doute quant à la participation du septuple champion du monde au GP du Canada la semaine prochaine.

Pour Christian Horner, l’équipe a pourtant devant elle une solution facile, qui serait de relever la hauteur de caisse. Il espère que la FIA n’obligera pas à certaines contraintes pour aider les équipes en difficulté.

"La chose la plus facile est évidemment de relever la voiture. L’équipe a le choix de le faire" a déclaré Horner. "Vous avez le choix de décider comment vous faites rouler votre voiture, n’est-ce pas ? Et vous ne devriez jamais faire rouler une voiture qui n’est pas sûre."

"Mais je pense que c’est plus pour les gars de la technique, parce qu’il y a certaines voitures qui ont des problèmes, et il y a d’autres voitures qui ont peu de problèmes. Il serait injuste de pénaliser ceux qui ont fait un travail correct, par rapport à ceux qui ont peut-être manqué la cible, même légèrement."

Horner admet lui-même que si la RB18 en était victime, il demanderait à ses pilotes de dramatiser sur la situation pour que la FIA intervienne : "Je leur dirais de s’en plaindre autant que possible à la radio, d’en faire un gros problème autant que possible. Ca fait partie du jeu."

Et le Britannique d’être persuadé que ses rivaux le font aussi : "Bien sûr. On peut voir que c’est inconfortable, mais il y a des remèdes. Mais c’est au détriment de la performance de la voiture. La chose la plus facile à faire est de se plaindre du point de vue de la sécurité, mais chaque équipe a le choix."

"Je pense que si c’était un véritable problème de sécurité sur l’ensemble de la grille, c’est quelque chose qui devrait être examiné. Mais si ça n’affecte que des personnes ou des équipes isolées, c’est quelque chose que chacun doit potentiellement gérer."

Russell assure que l’objectif est simplement d’avoir une sécurité optimale pour les pilotes, et il rappelle que Max Verstappen s’en est aussi plaint. Il réitère sa crainte d’un gros accident : "Personne n’essaie de dire ça pour avoir un avantage, vous avez les pilotes Ferrari, et même Max, qui ont dit à quel point c’est difficile."

"Soit vous avez du marsouinage et la voiture tape le sol, soit si vous n’avez pas de marsouinage, vous êtes capable de faire rouler la voiture à quelques millimètres, moins d’un centimètre du sol et vous passez les bosses. Quelle que soit la façon dont vous l’avez, ce n’est pas génial et quelque chose va arriver, sans aucun doute."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos