Formule 1

Horner : Le handicap aérodynamique en F1 aura ’un impact significatif’

C’est un peu pervers selon le directeur de Red Bull Racing

Recherche

Par Olivier Ferret

23 mai 2020 - 09:05
Horner : Le handicap aérodynamique (...)

Le système de handicap sur le développement de l’aérodynamique en Formule 1 aura un impact significatif sur les performances futures des équipes selon Christian Horner, le directeur de Red Bull.

Comme nous vous le rapportions hier soir, les équipes utiliseront en 2021 des monoplaces sensiblement identiques à celles de cette année. Le développement aérodynamique pourra atteindre 90% du quota autorisé pour la meilleure équipe de 2020 jusqu’à 112,5% pour la dernière, par palier de 2,5%.

Et à partir de 2022, les champions du monde auront 70% du temps et la dernière équipe 115%, par palier de 5%.

"Je ne suis pas un fan des règles de handicap dans le sport auto mais nous avons tenu à voir la situation d’ensemble du sport sur ce point. Nous aurons un budget plafonné et cette échelle de développement sur l’aérodynamique. Par rapport aux premières propositions, nous avons toutefois réussi à lisser un peu les choses et c’est plus linéaire. Les trois premiers ne sont plus isolés avec beaucoup moins de temps que les autres," commente Horner.

Bien entendu, quand il faudra concevoir les nouvelles monoplaces pour 2022, "cela aura un impact significatif, surtout pendent une année de changement de règlements qui fait vraiment table rase de tout ce qu’on connaissait jusqu’à maintenant."

Horner ne peut s’empêcher toutefois d’être ironique.

"C’est un peu pervers, on va permettre aux équipes les moins bien classées d’avoir plus de temps de développement. Alors que ce sont souvent les moins bien dotées. Six équipes seront en dessous du budget plafonné si on en reste à la situation actuelle. Elles vont donc pouvoir maximiser ce développement si elles trouvent l’argent nécessaire. Ce sera intéressant de voir ce que ça va donner quand on sait que l’aérodynamique est le facteur majeur du gain de performance en F1."

Le Britannique chercherait-il déjà des excuses pour une contre-performance des top teams ?

"Non, la crème de la crème sera toujours au top. Même dans des formules monotypes, les meilleurs ressortent toujours devant. J’ai vu ça avec Arden en F3000. Tout était figé mais nous avons gagné 3 championnats de suite. Il s’agit des personnes, des pilotes, de votre organisation, de votre façon de bien interpréter les règlements."

Red Bull

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less