Horner : La F1 s’est trompée concernant sa règle de distribution des points

Binotto juge la clarification de la FIA "acceptable"

Recherche

Par Paul Gombeaud

9 octobre 2022 - 15:29
Horner : La F1 s'est trompée (...)

Si Max Verstappen a finalement été sacré champion du monde à Suzuka après plusieurs minutes de confusion, Christian Horner, le directeur de Red Bull, a lui-même déclaré que la règle ayant permis à son pilote de décrocher un deuxième titre était mal formulée.

Les équipes de F1 s’attendaient toutes à ce que seule une partie des points soit attribuée aux pilotes du top 10 aujourd’hui, et ce étant donné que moins de 75% de la distance de course a été couverte. Mais celle-ci ne s’étant pas terminée à cause d’un drapeau rouge mais en raison de la limite de temps de trois heures qui était impartie, la FIA donnait bien l’intégralité des points.

Cela signifiait qu’il manquait toujours un point à Verstappen pour être sacré, mais Charles Leclerc ayant perdu sa deuxième au profit de Sergio Perez juste après l’arrivée, le titre était finalement confirmé.

"Je pense qu’il s’agit d’une erreur qui n’a pas été incluse suite aux problèmes de Spa l’année dernière, et les règlements n’ont manifestement pas été suffisamment remaniés," a déclaré Horner.

"Nous avions l’impression que l’intégralité des points ne pouvait être accordée que si plus de 75% de la distance de course était couverte, mais ils ont finalement été tous distribués. Et nous pensions donc qu’il allait nous manquer un point, mais Checo a finalement dépassé Charles et permis à Max de décrocher le championnat. Vous pouviez voir la surprise au sein de l’équipe, mais elle était merveilleuse."

Binotto accepte la décision de la FIA, Seidl estime que tout le monde est fautif

Mattia Binotto, le directeur de la Scuderia Ferrari, a lui aussi reconnu que la confusion régnait au sein de son écurie après l’arrivée, mais il valide la décision finale de la FIA.

"Nous étions confus car nous ne pensions pas que tous les points seraient attribués. Au départ, nos calculs disaient donc qu’il ne serait pas champion du monde. Mais la clarification qui nous a été communiquée est acceptable. Il est champion du monde. C’est assez clair."

Du côte de McLaren F1, Andreas Seidl était tout aussi étonné que ses homologues et parle d’une "faille" du règlement dont personne ne s’était aperçu auparavant.

"En fin de compte, la manière dont les points ont été attribués aujourd’hui n’est pas celle que nous avions en tête. Ce n’était pas dans l’intention de la FIA ni des équipes. Mais il semblerait que nous avons tous négligé cette faille et nous en sommes donc tous responsables. Cela signifie que nous devrons faire du meilleur travail la prochaine fois."

Horner est désormais "certain" que les équipes demanderont à la FIA de revoir la règle pour le futur, tandis que Binotto a affirmé que Ferrari l’étudierait de son côté.

"Je dois vérifier avec mon équipe ce qui a été écrit et voir pourquoi la règle a été interprétée ainsi et pas comme l’intention initiale le voulait. C’est un détail qu’il nous faudra clarifier pour l’avenir, mais je ne suis ni inquiet ni déçu par ce qui s’est produit. J’accepte l’interprétation de la FIA et il nous faudra discuter et analyser tout ça, mais je ne vais tirer des conclusions sur le sujet maintenant."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos