Horner : La F1 a eu ’de la chance’ après des incidents ’inimaginables’ à Suzuka

"C’est quelque chose qui a été décrété comme totalement inacceptable"

Recherche

Par Franck Drui

9 octobre 2022 - 18:14
Horner : La F1 a eu 'de la (...)

Le patron de l’équipe Red Bull, Christian Horner, a demandé à la FIA de mener une enquête approfondie sur les incidents à Suzuka, ce que la Fédération a depuis confirmé comme prévu.

Lors de l’intervention précoce de la voiture de sécurité et de la présentation du drapeau rouge pour neutraliser la course, Pierre Gasly a rencontré un engin de récupération sur le circuit, à quelques mètres de la ligne de course, pour récupérer la Ferrari accidentée de Carlos Sainz.

Gasly était naturellement furieux de l’incident, tandis que la FIA a convoqué le pilote français devant les commissaires pour avoir enfreint les règles du drapeau rouge en allant trop vite.

L’incident a évoqué des souvenirs de l’accident tragique qui a coûté la vie au pilote Marussia Jules Bianchi lors du même événement en 2014, Christian Horner qualifiant l’incident de "totalement inacceptable".

"Nous avons perdu Jules Bianchi il y a quelques années et cela ne devrait plus jamais arriver comme ça. Il doit donc y avoir une enquête complète pour savoir pourquoi il y avait un véhicule de dépannage sur le circuit. Nos pilotes nous l’ont signalé tout de suite. Bien sûr, dans ces conditions horribles où la visibilité est nulle, c’est extrêmement dangereux."

Horner a déclaré qu’il était important de comprendre les circonstances qui ont conduit le véhicule à prendre la piste et comment il a été autorisé à pénétrer sur le goudron.

"La voiture de sécurité virtuelle a été introduite pour une raison, à la suite de cet horrible accident il y a des années, et je pense qu’il doit juste y avoir une enquête complète pour savoir pourquoi ce véhicule était sur la piste, car il n’aurait certainement pas dû l’être. Sans tous les faits, il est très difficile de dire pourquoi ce véhicule était sur la piste, quel est le processus qui permet à un véhicule de se diriger vers le circuit."

"Je pense donc que nous devons permettre à la FIA de faire toute la diligence raisonnable. Parce que c’est quelque chose qui a été décrété il y a plusieurs années comme totalement inacceptable."

Le directeur de Red Bull a été franc dans son évaluation de la situation, affirmant que la F1 avait eu la chance d’éviter le pire.

"Je pense que nous avons eu de la chance jusqu’à présent. C’est inimaginable quand on voit quelque chose comme ça. Heureusement, tous les pilotes sont en un seul morceau et la bonne décision a été prise d’arrêter la course."

Red Bull

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos