Formule 1

Horner : L’an dernier, Verstappen était un peu dans l’ombre de Ricciardo

Aujourd’hui, il pense que Verstappen est meilleur qu’Hamilton

Recherche

Par A. Combralier

9 juillet 2019 - 17:08
Horner : L'an dernier, Verstappen (...)

Chez Red Bull, la dynamique prévalant aujourd’hui entre les deux pilotes est radicalement inverse : alors que Max Verstappen est dans une forme éclatante – il a remporté le dernier Grand Prix en Autriche – Pierre Gasly peine à finir, à la régulière, devant les McLaren en milieu de grille. Helmut Marko a été clair : le Français a jusqu’à l’été pour être enfin performant.

Est-ce Max Verstappen qui surperforme, Pierre Gasly qui sous-performe ? Sans doute un peu des deux. Pour y voir un peu plus clair, Christian Horner a été interrogé sur la forme actuelle de ses deux pilotes.

Le directeur de Red Bull n’y va pas par quatre chemins : selon lui, Max Verstappen est actuellement le meilleur pilote du plateau.

« Si l’on parle de la forme des pilotes, alors oui, il est le meilleur » confie Christian Horner. « Il est dans la forme de sa vie, depuis, disons, les 12 derniers mois, et en tant que tel il a été le meilleur pilote du monde. »

« Comment est-ce que je le prouve ? Il n’est pas dans la meilleure voiture. Mais si vous regardez ses résultats depuis Montréal 2018, certaines de ses performances, alors, il n’a fait quasiment aucune erreur durant cette période. »

Et si l’arrivée de Pierre Gasly expliquait, en partie, ces performances au-dessus de la moyenne en cette saison 2019 ? Christian Horner le pense aussi : maintenant devenu pilote numéro 1 officiel, le Néerlandais a assumé plus de responsabilités et haussé encore son niveau de jeu.

« Daniel [Ricciardo] a si une grande personnalité, avec beaucoup d’humour. Et Max, en dehors de la voiture, était un peu dans l’ombre de Daniel, il était le petit frère du blagueur. »

« Depuis le départ de Daniel [pour Renault], Max a assumé son rôle de pilote senior [même s’il est plus jeune que Pierre Gasly], avec la responsabilité qui va avec. C’est un niveau différent de maturité, de résolution, de détermination. »

Christian Horner l’a dit lui-même, Max Verstappen ne dispose pas actuellement de la « meilleure voiture. » Le directeur de Red Bull estime que la F1 manque donc pour le moment un duel épique au sommet, entre le jeune prodige batave et Lewis Hamilton !

« Max est vraiment l’homme de ces prochaines années. Tandis que Lewis a le bénéfice de l’expérience. Il est toujours extrêmement rapide, il est dans la meilleure voiture, une machine très bien huilée. Ne serait-il pas fantastique pour le sport de les voir se battre au coude-à-coude ? »

Un des rares défauts de Max Verstappen ne se situerait-il pas au niveau de sa maîtrise, du sang-froid ? L’an dernier, après le Grand Prix du Brésil, Max Verstappen perdit ses nerfs en poussant à plusieurs reprises Esteban Ocon, après un accrochage qui avait coûté cher aux deux hommes…

« Il est passionné » précise Christian Horner, en référence à cet incident.

« C’est ce qui explique en partie la passion qu’ont les gens pour lui. Il n’a pas peur de dire les choses. Est-ce que c’est mal ? Je préférerais avoir un pilote comme cela, qui a cette passion, son feu en lui. Le sport a vraiment besoin de pilotes comme Max Verstappen. »

Alors que Max Verstappen brille, Pierre Gasly déchante : le Français n’est que l’ombre de lui-même depuis le début de l’année. Christian Horner lui fait-il encore confiance, surtout après un Grand Prix d’Autriche catastrophique, qui l’a vu évoluer à un tour de Max Verstappen ?

« L’Autriche fut un rude moment pour lui. Vous pouviez voir qu’il était très ému à la fin de la course, parce qu’il s’est mis dans une situation dans laquelle plus il essaie de forcer, plus il va lentement. »

« Nous savons ce dont il est capable en tant que pilote – et son potentiel est très loin de celui que nous voyons aujourd’hui. »

« Bien sûr, tout le monde l’observe énormément en ce moment, et on spécule au sujet de son futur. Mais l’équipe le soutient pleinement, nous faisons de notre mieux pour travailler avec lui. »

Christian Horner donne aujourd’hui un conseil à Pierre Gasly : se détendre, ignorer les articles à son sujet. Encore faudrait-il que Helmut Marko ne se répande pas outre-mesure dans la presse…

« Il ne devrait pas trop se concentrer sur les données, pour être parfait ; il faut juste qu’il conduise la voiture et qu’il ignore son coéquipier. C’est mon conseil : éteins ton téléphone, ne regarde pas les réseaux sociaux, conduis juste la voiture. »

« Le sport peut changer si rapidement, alors que la confiance est un facteur très important. S’il commence à trouver un peu plus de confiance, vous le verrez progresser très rapidement, parce que c’est un pilote qui dépend beaucoup du facteur confiance. »

Red Bull

expand_less