Formule 1

Horner : Hamilton a freiné 23 mètres trop tard selon nos données

Le directeur de Red Bull veut tout de même fermer le chapitre

Recherche

Par Olivier Ferret

30 juillet 2021 - 13:51
Horner : Hamilton a freiné 23 mètres (...)

Le directeur de Red Bull en Formule 1, Christian Horner, déclare qu’il est surpris par le communiqué de Mercedes F1 publié hier soir suite au verdict du panel de la FIA de ne pas donner suite à la demande d’appel.

Mercedes a fait état d’une "tentative concertée de la direction de Red Bull Racing pour ternir la bonne réputation et l’intégrité sportive de Lewis Hamilton".

Invité à répondre ce vendredi, Horner a déclaré : "Je pense que la déclaration de Mercedes est un peu antagoniste, dirons-nous, mais je n’y lis pas vraiment grand-chose."

"Cela n’a jamais été quelque chose de personnel à propos d’un seul pilote, il s’agit des événements qui se sont produits et d’une compétition entre deux gars, ce n’est pas dirigé contre un pilote en particulier."

"Si cela avait été un autre pilote, la réaction aurait été identique, j’ai donc été un peu surpris par les commentaires de Mercedes, mais nous avons laissé cela derrière nous et nous nous concentrons sur la piste maintenant."

Horner estime avoir obtenu "une audition équitable" hier et considère maintenant l’affaire comme résolue.

"Nous avons présenté ces données aux commissaires. Ils nous ont donné une audition équitable hier où nous avons pu échanger, à travers ces données, sur le positionnement des voitures, la vitesse des voitures."

"Le fait est que Lewis aurait dû freiner 23 mètres plus tôt pour prendre le virage correctement. Le fait est que Max soit sur la même trajectoire que celle de Charles Leclerc, le résultat avec Charles aurait été identique si Lewis avait adopté la même approche."

"Nous avons donc présenté ces données, nous pensons que nous avons eu une audience équitable, les commissaires ont estimé qu’il ne s’agissait pas de nouvelles preuves, dans les limites de la réglementation, et donc cela n’a pas été ouvert à une autre audience."

"Nous acceptons cela. Il ne faut négliger aucun effort et, bien sûr, lorsque vous avez un accident de cette vitesse et de cet impact, vous voulez bien sûr une enquête complète. Mais en ce qui nous concerne, le chapitre est maintenant clos, les commissaires ont rendu leur décision et nous nous concentrons désormais beaucoup sur ce week-end et le reste du championnat."

Un employé de Red Bull Racing licencié pour propos racistes

Nous apprenons par ailleurs que Red Bull Racing s’est séparé d’un membre de l’équipe qui a utilisé un langage raciste dans des échanges de SMS personnels. Ces échanges ont été révélés après la publication des textos sur les réseaux sociaux.

L’individu n’était pas "un membre haut placé" de l’équipe.

"Nous condamnons les abus racistes de toutes sortes. Nous avons une approche de tolérance zéro vis-à-vis des comportements racistes au sein de notre équipe. La personne en question n’est plus un employé de Red Bull Racing. Nous ne commenterons pas davantage à ce stade."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less