Horner et Wolff sur leur rivalité : féroce, authentique, et malgré tout respectueuse ?

‘Je ne partirais pas en vacances avec toi !’ lance Christian à Toto

Recherche

Par Alexandre C.

11 décembre 2021 - 11:37
Horner et Wolff sur leur rivalité : (...)

La poignée de mains entre Christian Horner et Toto Wolff en conférence de presse, ce vendredi à Abu Dhabi, ne pourra pas effacer en un tour de main (c’est le cas de le dire) la rivalité féroce qui a prévalu, toute l’année, entre les deux patrons d’équipe.

Cette intensité, allant jusqu’aux quasi-insultes (Christian Horner avait traité Toto Wolff de dame de pantomime…), est somme toute naturelle et évidente selon le directeur de Red Bull Racing : car après tout les enjeux sont énormes, et les personnalités des deux hommes différentes.

« Nous sommes en compétition pour deux des plus grands trophées du sport et la compétition est intense. »

« Dans nos caractères, nous sommes évidemment très différents, mais nous partageons la même intensité, la même compétitivité. »

« Je vais défendre mon équipe, je vais défendre mon pilote... les deux pilotes à fond, parce que c’est ce que vous faites. C’est ce que vous représentez, c’est ce que vous cherchez à protéger. »

« Il y a eu une compétition sur la piste, hors piste, et les limites ont été repoussées, et Toto a fait la même chose de son côté. Ça a chauffé et c’est le sport. »

Christian Horner estime que son comportement cette année est somme toute la preuve de son naturel - il n’aurait pas pu se monter hypocrite en feignant une bonne entente avec Toto Wolff.

« Pour moi, il serait artificiel de rester assis ici tout au long de la saison et d’être tout sourire avec votre plus grand concurrent. Je ne peux pas faire ça, parce que ce ne serait pas être vrai, ce ne serait pas être honnête. »

« Les émotions sont partout, nous sommes dans un sport compétitif, c’est la Formule 1 ! Cela montre l’intensité de la compétition, l’intensité entre les équipes. Ça vous a donné quelque chose à écrire, mais je pense que j’ai été honnête, plus que tout. »

« Il serait totalement ‘fake’ de s’asseoir ici et de dire à quel point nous nous aimons et que nous allons partir en vacances après ce week-end. Parce que je ne vais pas partir en vacances avec toi après ce week-end, Toto, d’ailleurs. Ce ne serait pas très amusant ! »

Wolff approuve l’esprit des propos de Horner

Peut-on alors trouver une forme de respect dans la rivalité entre les deux hommes ? Toto Wolff sait que la ligne de crête est difficile à trouver.

« Je suis d’accord avec Christian. Je pense qu’il y a un respect mutuel pour le travail que l’autre équipe a fait. »

« Autrement, les deux équipes ne seraient pas là où elles sont, à se battre pour ces championnats depuis le début, mais c’est juste trop intense. »

« Je défends l’équipe et les intérêts de l’équipe, et cela peut être féroce parfois, parce que ce ne sont pas seulement les pilotes qui se battent sur la piste. C’est une lutte pour un avantage dans le règlement. »

Bien sûr, Toto Wolff reconnaît ne pas toujours être objectif quand il évoque Red Bull ou Mercedes...

« Évidemment, nous avons aussi certains préjugés qui proviennent de différentes perspectives et de différentes perceptions. Je peux comprendre cela rationnellement, mais si les choses vont à l’encontre de l’équipe, ou des deux pilotes, je peux devenir assez émotif sur le moment. »

Et Toto de confirmer d’ailleurs la différence de personnalité avec son homologue.

« Christian a sa propre façon de gérer cela, comme il l’a dit, [nous avons] des personnalités très différentes. Mais il est justifié pour ce trophée, et l’un des prix les plus importants dans le sport est un championnat du monde. »

« C’est pourquoi vous ne pouvez pas vous attendre à beaucoup de bavardages entre les pilotes, les directeurs d’équipe et les gars dans les équipes. »

Mercedes F1

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos