Formule 1

Horner : Drive to Survive est un ’divertissement’ et non un documentaire

Brown n’a aucun problème avec la série Netflix sur la F1

Recherche

Par Emmanuel Touzot

26 mars 2021 - 16:20
Horner : Drive to Survive est un (...)

La troisième saison de Drive to Survive, le documentaire Netflix sur la F1, a récemment été diffusée. Christian Horner, le directeur de Red Bull, a aimé la regarder, mais rappelle qu’il ne s’agit aucunement d’un documentaire. On peut regretter que Netflix le vende comme tel, mais le Britannique remet les choses au clair.

"Avec Drive to Survive, il faut se rappeler que contrairement aux diffusions, c’est un divertissement plus qu’une plongée dans le sport" insiste Horner. "Cela atteint un public totalement différent et nouveau. La manière dont c’est monté et édité est différente."

"Mais ça a engagé le marché. On a réussi à obtenir des sponsors et partenaires grâce à cela, dont Oracle que nous avons présenté ce week-end. C’est positif pour la F1 avec ce nouveau public que ça amène."

Zak Brown, le PDG de McLaren, voit aussi la série comme un point positif : "Je pense que Netflix est une bonne chose pour la F1. La série est numéro 1 dans 25 pays. L’objectif premier de Netflix est de divertir et d’amener un nouveau public, et je pense que c’est réussi."

Comme on le savait, Brown confirme que Netflix romance totalement certains arcs narratifs, à l’image de celui de la prétendue lutte entre ses pilotes, Carlos Sainz et Lando Norris, à qui Box to Box Films a consacré un épisode entier.

"Regardez Top Gun", poursuit Brown en prenant l’exemple d’une pure fiction. "Vous regardez cela, et si vous demandez aux pilotes, vous ne pouvez pas faire cela dans un avion de chasse. Mais c’était un grand film."

"Tous ceux d’entre nous qui sont dans le sport savent que Carlos et Lando ont une bonne relation et qu’il n’y avait pas les tensions dont on nous parle à l’écran."

"Mais ça ne dérange pas, et je pense que le plus important est d’amener de belles choses aux fans dans le monde entier. Nous supportons donc Netflix et ce qu’ils essaient d’accomplir, même s’ils se prennent parfois un permis de créer ici et là."

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less