Formule 1

Horner croit savoir pourquoi Verstappen écrase ses coéquipiers... et recadre Gasly

Il loue le rythme de course et le ’courage’ d’Albon

Recherche

Par Alexandre C.

22 septembre 2020 - 18:23
Horner croit savoir pourquoi Verstappen

Pourquoi donc Max Verstappen réussit-il, depuis le départ de Daniel Ricciardo, à devancer systématiquement et assez largement, ses coéquipiers, qu’il s’agisse d’Alexander Albon ou de Pierre Gasly ?

Christian Horner, le directeur d’écurie, a avancé une explication pour ESPN : pour rattraper Mercedes, Red Bull a construit une voiture à la limite, avec notamment beaucoup de sous-virage. La Red Bull est instable, avec beaucoup de dévers, et seul Max Verstappen parvient bien à la maîtriser – alors que des coéquipiers moins expérimentés sont en difficulté.

Conduire une voiture à la limite : cette qualité est rare selon Christian Horner… qui compare au passage son pilote néerlandais aux plus grands, comme Michael Schumacher.

« Je l’aurais comparé à Michael Schumacher quand il conduisait la Benetton au milieu des années 90 - et il n’y avait pas beaucoup de coéquipiers qui pouvaient conduire la voiture de la manière et de la façon dont Michael était capable. Je pense que Max est capable de faire la même chose avec cette voiture. »

« Il a juste une grande vitesse naturelle, un grand talent et des capacités naturelles. Il a une grande confiance en lui et une grande confiance en soi. Il a un contrôle de la voiture et un talent de pilote étonnant - et maintenant il a de l’expérience. »

« Donc, si vous réunissez tout ça à 22 ans, vous avez une machine de course très compétitive. »

« Il peut faire face à certaines nuances de la voiture et elles ne le perturbent pas. Alors que, qu’il s’agisse de Pierre ou de Daniel [Ricciardo] à l’occasion et certainement d’Alex, cela a un effet. »

« C’est donc sur cela que nous nous concentrons en tant qu’équipe, en essayant de mettre de l’ordre et de réduire la sensibilité de la voiture dans ce domaine. »

« Cela finit par être un dilemme parce que vous êtes toujours attiré par le temps le plus rapide, c’est tout à fait naturel. Parfois, les pilotes ne parlent pas de la même chose dans les débriefings techniques et vous serez toujours tente d’écouter le pilote le plus rapide, c’est juste l’instinct humain. »

Cette explication souffrait-elle néanmoins pour expliquer les déboires rencontrés par Pierre Gasly aux côtés de Max Verstappen ? Le vainqueur de Monza a récemment réaffirmé qu’il savait ce qui avait cloché avec Red Bull, sans en dire beaucoup plus... Christian Horner ne comprend pas ces accusations à demi-masquées.

C’est aussi l’occasion pour Horner d’adresser un nouveau petit tacle au Normand...

« Je n’ai aucune idée de ce dont il parle, pour être honnête avec vous. Vraiment aucune idée. Il avait une égalité absolue d’équipement avec Max. Évidemment, Alex est ensuite monté dans la voiture et a marqué plus de points que lui en moins de courses. »

« Pierre a eu beaucoup de mal à monter dans cette Red Bull l’année dernière, donc je pense que c’était la bonne décision à prendre. Il s’est remis dans cet environnement, l’AlphaTauri est plus facile à conduire, cela lui a inspiré confiance et il a retrouvé son mojo. »

« Si nous ne pensions pas qu’il était digne de faire partie de la Formule 1, nous l’aurions libéré de son contrat, mais nous ne pensions pas que c’était le cas. Nous pensions que les circonstances avaient joué comme elles l’avaient fait et qu’Alpha Tauri - ou Toro Rosso comme c’était le cas à l’époque - serait un meilleur environnement pour lui. »

« Je suis ravi de voir que tout se passe si bien et que les aspirations d’Alpha Tauri en tant qu’équipe ont changé, passant d’une équipe junior à une équipe sœur, il ne s’agit donc pas simplement de passer d’une équipe à l’autre. Ils sont très heureux de ses performances, il est heureux dans cet environnement et je ne crois toujours pas que nous ayons vu le meilleur d’Alex. »

Si Alexander Albon est plus convaincant que Pierre Gasly selon Christian Horner, c’est par sa capacité à faire la différence le dimanche, à se battre pour remonter dans le peloton.

« Si vous vous rappelez avec Pierre, il tendait à terminer une course là où il s’était qualifié. Mais avec Alex, son talent en course est de première classe depuis qu’il est monté dans la voiture. Si vous repensez à Silverstone cette année, où il a roulé à l’extérieur pour dépasser à Copse, il est certainement très courageux. »

« Il est très populaire au sein de l’équipe et nous devons rendre la voiture un peu plus prévisible pour lui, ce qui a tendance à être un dimanche mais pas un samedi. Mais nous progressons dans ce domaine et à mesure que nous le ferons, ses performances convergeront avec celles de Max. »

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less