Formule 1

Honda reconnaît être ‘clairement’ en retard sur Mercedes

A quel point précisément ? Bahreïn le dira

Recherche

Par A. Combralier

28 mars 2019 - 12:04
Honda reconnaît être ‘clairement' en (...)

Comme l’ont prouvé les vitesses de pointe des Red Bull et Toro Rosso à Melbourne - même si cet indicateur n’est pas d’une fiabilité totale – les V6 Honda ont réalisé de grands progrès durant l’hiver, ce qui a notamment permis à Max Verstappen de dépasser Sebastian Vettel en course.

Le moteur Honda serait-il, alors, revenu au niveau du Mercedes ? Selon Toyoharu Tanabe, le directeur technique de Honda F1, tel n’est pas encore le cas. Lucide, le Japonais reconnaît qu’un « écart de performance clair » existe encore avec le motoriste allemand.

« C’était bon de finir 3e pour l’ouverture de la saison à Melbourne, pour notre premier podium depuis 2008. »

« Cependant, nous avons un écart clair en termes de performance sur l’équipe gagnante, à la fois en qualifications et en course. Donc dès que nous sommes revenus à nos installations au Royaume-Uni et au Japon, nous avons commencé une analyse détaillée de toutes les données récoltées par nos quatre voitures à Melbourne, pour continuer notre travail de développement sur l’unité de puissance, en vue de ce week-end et des courses à venir. »

Si Red Bull avait du retard sur Mercedes, cela était peut-être dû également aux faiblesses du châssis autrichien, comme l’a d’ailleurs reconnu le Dr Marko.

A Bahreïn, circuit qui compte une ligne droite imposante, la véritable hiérarchie des V6 devrait se révéler plus finement, poursuit Toyoharu Tanabe.

« Bahreïn est un circuit permanent et plus représentatif, après cette première manche sur le tracé inhabituel de l’Albert Park, qui est plus un circuit de stop-and-go. »

« La piste de Sakhir a une assez longue ligne droite, ce qui signifie qu’à à la fin du week-end, nous devrions avoir une meilleure idée de la capacité et du potentiel de nos deux packages châssis-unité de puissance. »

« Bien sûr, Bahreïn nous rappelle de bons souvenirs, puisque c’est ici, l’an dernier, grâce à Pierre Gasly, que Toro Rosso avait obtenu son meilleur résultat de l’année, une 4e place. Nous allons travailler dur pour continuer sur cette tendance positive que nous avons vue à Melbourne, dans l’espoir de repartir de Sakhir, de nouveau, avec de bons souvenirs. »

Honda

expand_less