Formule 1

Honda reconnaît des résultats décevants cette saison en F1

Tanabe en dit plus sur le moteur 2021

Recherche

Par Alexandre C.

13 décembre 2020 - 08:29
Honda reconnaît des résultats décevants

Originellement en cette saison 2020, Toyoharu Tanabe, le directeur technique de Honda, avait fixé un objectif clair : le titre mondial, avec Red Bull. Ce sera finalement la 2e place au classement des constructeurs.

Le moment est venu de tirer le bilan de cette année particulière, conclue avec deux victoires pour la marque, une de Max Verstappen, une de Pierre Gasly. Et Toyoharu Tanabe reconnaît que les résultats n’ont pas été à la hauteur des attentes.

« C’était une saison très inhabituelle. Cette saison est donc celle dont les gens se souviendront longtemps. La Formule 1, la FIA et les organisateurs, ainsi que toutes les équipes, se sont très bien débrouillés pour faire face à une saison très stressante et pour arriver à la fin de la saison. »

« C’était bien. Du point de vue de Honda, nous n’avons pas obtenu le résultat que nous souhaitions, mais il y a eu quelques moments forts, comme la victoire de Max lors de la course du 70e anniversaire à Silverstone, puis la première victoire de Pierre à Monza, la course à domicile de l’équipe. »

« Nous continuons donc à travailler dur ce week-end pour terminer la saison de la meilleure façon possible. Et puis, après cela, nous commencerons à nous préparer pour l’année prochaine. »

La saison prochaine justement, un pilote japonais devrait courir avec un moteur japonais : Yuki Tsunoda arrivera sans aucun doute chez AlphaTauri. Est-il prêt pour la F1 selon Toyoharu Tanabe (qui manque d’officialiser la nouvelle...) ?

« Oui. Nous verrons son talent en Formule 1, euh... en tout cas nous espérons le voir en Formule 1 l’année prochaine. Il a fait un très bon travail en Formule 2 cette saison et puis il a beaucoup appris lors du test précédent dans la voiture d’Alpha Tauri à Monza. Il continue à travailler dur pour apprendre la Formule 1 et ensuite il devrait être un pilote de Formule 1 compétitif. »

Toujours vers l’horizon 2021, la dernière de Honda avant son retrait, l’unité de puissance sera toute nouvelle. Mais quels domaines ont été priorisés ?

« Nous avons donc appris nos faiblesses dans le passé et nous essayons d’améliorer chaque domaine, non seulement sur le moteur à combustion interne, mais aussi sur l’ERS, et nous essayons de les intégrer dans le programme de l’année prochaine. »

« Pour le moteur à combustion interne, ce ne sera pas tout neuf, mais une grosse partie du moteur, comportera des nouveautés, des mises à jour. Dans le domaine de l’ERS, certaines pièces seront mises à jour, d’autres seront de cette année. Une sorte de mélange. Je ne peux pas dire exactement tout ce qui est nouveau, mais certains domaines sont nouveaux, d’autres sont de cette année, c’est une combinaison. »

Et pour la suite, après 2022, Red Bull entend reprendre l’exploitation de l’unité de puissance Honda en se fondant sur les infrastructures situées à Milton Keynes. Mais y a-t-il assez pour faire tourner un moteur à Milton Keynes sans aller à Sakura ?

« A Milton Keynes, nous développons puis fabriquons principalement ce qui concerne le système ERS, donc le moteur à combustion interne est développé dans la R&D de Sakura au Japon en majeure partie. De toute façon, c’est une situation très compliquée, surtout dans le programme F1 de Honda. La discussion est en cours, nous n’avons pas encore de conclusion, nous allons donc considérer chaque circonstance dans notre projet... »

Toyoharu Tanabe pourrait-il être embauché par Red Bull pour assurer la transition ?

« C’est une question très inattendue pour moi. Pour l’instant, je me concentre sur ce week-end et ensuite sur la prochaine saison 2021. Si quelque chose se produit à l’avenir, je prendrai le temps d’y réfléchir attentivement, pour mon avenir. »

Honda

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less