Formule 1

Honda lance sa spec 3 au Castellet, un ’gain de puissance’ attendu

Mais pas de quoi rattraper Ferrari ou Mercedes

Recherche

Par A. Combralier

19 juin 2019 - 14:14
Honda lance sa spec 3 au Castellet, (...)

Comme l’an dernier, Honda a décidé d’adopter un rythme de développement offensif et risqué, qui pourrait se traduire en gains de performance constants comme en pénalités sur la grille à la fin de la saison.

Ce week-end, au Paul Ricard, les deux Red Bull bénéficieront ainsi, d’ores et déjà, de la spécification 3 du V6 japonais – la spécification 2 avait été introduite à Bakou, et constituait surtout dans la correction d’un problème de contrôle de qualité, détecté en essais libres, à Shanghai.

Cette nouvelle unité de puissance apporte des progrès surtout sur le moteur de combustion interne et le turbochargeur, a précisé Honda.

L’objectif de cette spécification 3 est aussi de préparer le Grand Prix suivant, sur les terres de Red Bull – or sur le Red Bull Ring, la puissance moteur est prédominante.

Chez Toro Rosso, Alexander Albon bénéficiera de cette nouvelle unité de puissance lors d’un Grand Prix ultérieur, peut-être au Red Bull Ring. Daniil Kvyat sera lui équipé de la nouvelle unité de puissance, mais est sous la menace d’une pénalité.

« Au Paul Ricard nous courrons avec la spécification 3 évoluée, qui sera installée sur les voitures de Max, Pierre et Daniil » a confirmé Toyoharu Tanabe, le directeur technique de Honda.

« Les changements par rapport à la précédente spécification concernent surtout l’ICE et le turbochargeur. Nos ingénieurs à Sakura ont travaillé étroitement avec les autres départements au sein de Honda, spécifiquement avec le département chargé des liens entre développement moteur et développement aérodynamique. »

« Leur travail, et le nôtre, ont de nombreuses caractéristiques communes. Par exemple, en 2018, notre évolution du MGU-H, qui avait spectaculairement fait progresser sa fiabilité, avait été apportée grâce à notre collaboration avec ce département. »

« Dans la production de cette spécification 3 de l’unité de puissance, nous avons fait évoluer le turbochargeur grâce à la connaissance et à la technologie du département aérodynamique-moteur, dans ce domaine de conception, en travaillant aussi avec IH1, notre partenaire pour le turbochargeur. »

« Nos données de test montrent une augmentation de la puissance par rapport à la précédente unité de puissance ; cependant, nous savons que nous n’avons pas encore égalé les chiffres des manufacturiers qui dominent aujourd’hui le classement des constructeurs. »

« Mais c’est un pas dans la bonne direction. Nous continuerons notre développement pendant le reste de la saison, en mobilisant les ressources de toute l’entreprise. »

Honda réagit ainsi aux progrès sensibles de Renault, débloqués depuis le Grand Prix de Monaco et qui se sont surtout matérialisés au Grand Prix du Canada. C’est aussi à Montréal que Mercedes avait introduit sa spécification B.

Honda

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less