Formule 1

Honda F1 s’étonne de voir Mercedes et Ferrari être déjà passés à leur 2e moteur

Toyoharu Tanabe constate les progrès au niveau de la fiabilité

Recherche

Par Alexandre C.

16 juin 2021 - 17:57
Honda F1 s’étonne de voir Mercedes et (...)

Les progrès de Honda cette année, avec la toute nouvelle unité de puissance développée pour 2021, ont été visibles à Bakou : sur le circuit de la plus longue ligne droite de l’année, Red Bull était en passe de signer un doublé.

C’est une performance d’autant plus méritante que les Japonais n’avaient pas introduit à cette occasion un nouveau V6, contrairement à Mercedes et Ferrari. Avec une unité de puissance vieille de 6 Grands Prix, Sergio Pérez a ainsi pu tenir en respect Lewis Hamilton et son DRS pendant une bonne partie de la course.

Voilà un clair signe des progrès de Honda et pourtant Toyoharu Tanabe, le directeur technique de Honda, n’a pas voulu fanfaronner, en pointant plutôt du doigt la stratégie de ses rivaux.

« Du côté de Honda, j’aimerais savoir pourquoi ils ont mis une nouvelle unité de puissance à Bakou. »

« Le nombre de courses prévu est de 23. C’est facile : sept courses ou huit courses sont nécessaires pour un moteur à combustion interne. Bakou était seulement la course numéro 6. »

« D’après les années précédentes, je pense qu’ils [Ferrari et Mercedes] utilisent chaque moteur plus longtemps que nous. Donc, je n’ai aucune idée de leurs raisons… »

En 2019 par exemple alors que Bakou était la 5e course (une course plus tôt que cette année), Honda avait déjà installé une deuxième unité de puissance sur ses Red Bull. Visiblement le tout nouveau moteur allie performance et fiabilité !

Il y a tout de même des avertissements à ne pas négliger à Sakura : Pierre Gasly par exemple à mi-course à Bakou, a dû baisser la puissance moteur à la suite d’une alerte ; mais Toyoharu Tanabe dédramatise cet incident.

« Nous n’avons pas eu de problème majeur de la première course à la sixième. »

« Gasly est peut-être un problème, mais généralement nous faisons six courses sans aucun problème majeur en termes de moteur à combustion interne. Donc, la fiabilité est bien meilleure que les années précédentes. L’année dernière, le calendrier était légèrement différent. Donc, ce n’est pas bon de comparer directement. Mais par rapport à 2019, je me sens beaucoup plus à l’aise avec la nouvelle unité de puissance de cette année en termes de fiabilité et de performance. »

« Nous allons enquêter sur les détails du moteur de Gasly, mais nous avons eu quelques baisses de puissance pendant la course. Ce n’est pas grave, mais du point de vue du pilote ou de l’équipe, deux ou trois kilowatts, c’est énorme ! »

De l’ère Fernando Alonso à l’ère Max Verstappen, c’est le jour et la nuit au niveau des résultats et de l’ambiance chez Honda !

Toyoharu Tanabe a conscience que Honda atteint un pinacle de performance... quel dommage alors de se retirer dès l’an prochain !

« Quand on regarde en arrière, depuis que nous avons participé à cette ère de Formule 1 hybride, notre performance était... que dire ? Vous vous souvenez des performances de Honda ! »

« Maintenant, nous avons atteint notre sommet de performance dans les deux championnats. Donc, nous avons beaucoup amélioré nos performances. Nous n’avons fait qu’un tiers de la saison. Il n’y a que quelques points de différence au classement. Mais le fait que nous ayons atteint cette position est une bonne chose pour les gens de Honda, les gens du projet Formule 1 et l’équipe. »

Honda

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less