Formule 1

Honda F1 identifie 11 circuits sur lesquels la victoire est possible

Les 11 podiums de l’an dernier

Recherche

Par A. Combralier

9 mars 2020 - 15:57
Honda F1 identifie 11 circuits sur (...)

Masashi Yamamoto, directeur général de Honda F1, s’apprête à débuter une saison 2020 qui devrait être celle de la confirmation pour les Japonais, après celle de 2019 qui fut déjà celle du renouveau. Le responsable de Honda vise, dès ce week-end à Melbourne, un début de saison plus conforme aux attentes, car il se rappelle que le début de l’année 2019 fut plus difficile qu’il n’y paraît.

« Dans l’ensemble, 2019 a dépassé nos attentes. Cela dit, à part Melbourne, le premier semestre de l’année dernière a été vraiment difficile, nous avons été en difficulté jusqu’en Autriche. Surtout à Monaco, nous avions de grandes attentes mais nous n’avons pas vraiment pu y obtenir un bon résultat, alors cette année, nous espérons que ce ne sera pas le cas. »

« 2019 fut une base solide pour cette année, c’est sûr » relativise-t-il néanmoins.

Pour la première fois depuis deux ans, la stabilité des équipes motorisées par Honda est 100 % de mise, et Yamamoto compte construire là-dessus.

« Cela nous donne une très grande stabilité en termes de gestion d’équipe. Nous avons conservé la même structure en interne cette année, car nous voulons nous concentrer sur le développement. »

Cette stabilité paraît avoir porté ses fruits lors des essais de Barcelone, où Honda n’a rencontré que relativement peu de problèmes, surtout par rapport à l’unité de puissance Mercedes.

« C’est toujours une question d’équilibre, mais le maintien d’une bonne fiabilité passe avant tout. Ensuite, nous avons essayé de fournir plus de puissance pour que les deux équipes puissent être aussi compétitives que possible. »

« Nous avons eu de très bonnes courses vers la fin de l’année dernière, surtout au Brésil, et le développement à l’usine s’est également très bien passé pendant la saison hivernale. J’avais donc hâte de voir la voiture en piste lors des essais et maintenant je suis impatient de voir comment nous nous comporterons pour la course en Australie. »

« Cette année, les essais se sont déroulés plus facilement qu’à aucun autre moment depuis que nous sommes revenus en F1 - sans aucun problème majeur. Dans l’ensemble, les deux équipes ont pu reproduire un vrai week-end de course et c’était également très bien. Nous pensons que nous sommes maintenant bien préparés pour la saison à venir. »

Sur ces bases solides, que visent alors Honda et son directeur général ?

Du côté d’AlphaTauri, « les pilotes ont été très positifs lors des essais de Barcelone » rappelle Yamamoto.

« Nous nous attendons à ce qu’ils soient aussi performants que les tests l’ont indiqué, peut-être même plus que cela. »

Du côté de Red Bull, Max Verstappen sera-t-il en mesure de lutter pour le titre ?

« Nous faisons tout notre possible pour être là et nous battre pour le championnat. Max dit qu’il veut monter sur le podium à toutes les courses, c’est un objectif que nous devons soutenir. »

« De mon point de vue, c’est une question de gestion. La structure est vraiment efficace et nous avons appris beaucoup de choses lors de notre première année avec Red Bull, pour placer le personnel à des postes appropriés ou pour trouver la façon la plus efficace de fonctionner. »

« Il n’y a pas vraiment d’objectifs spécifiques, mais l’année dernière, Helmut [Marko] n’arrêtait pas de dire qu’il visait cinq victoires, et j’en visais probablement quatre. Au final, nous avons eu trois victoires, mais il y a eu quelques courses où nous avons manqué des opportunités, comme à Mexico, et l’autre était probablement celle de Monza, donc nous aurions pu en gagner plus. »

« Chez Honda, nous devons nous assurer que nous fournissons tout ce qu’il faut à Max et Alex [Albon] afin qu’ils puissent maximiser chaque résultat potentiel. Nous pourrons alors voir combien de courses nous pourrons gagner. »

« L’année dernière, nous avons eu 11 podiums - neuf pour Red Bull et deux pour Toro Rosso - donc je pense qu’il y a 11 circuits où les équipes Red Bull ont une sorte d’avantage. Nous devons voir combien nous pouvons gagner de courses parmi ces 11, parce que ce sont celles où nous avons des opportunités. »

En définitive, pas d’objectif chiffré, mais des potentialités clairement identifiées : tel est le discours de Honda avant ce premier Grand Prix…

Honda

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less