Honda décidera d’un retour en F1 ’dans 12 à 18 mois’

Il "ne ferme pas la porte" à une présence officielle

Recherche

Par Emmanuel Touzot

12 juillet 2022 - 17:54
Honda décidera d'un retour en F1 (...)

Honda a officiellement quitté la F1 au terme de la saison 2021, après le titre de champion du monde de Max Verstappen au volant d’une Red Bull-Honda. Le manufacturier japonais a révélé qu’il garde un œil sur la Formule 1, alors que ses moteurs équipent toujours les RB18, sous le badge Honda Racing Corporation (HRC).

Koji Watanabe, président du HRC, était présent au Grand Prix d’Autriche pour évoquer un potentiel retour de Honda dans la discipline. La première idée, comme nous vous le rapportions ce week-end, est de remettre les logos Honda sur les Red Bull et AlphaTauri jusqu’en 2025, plutôt que celui du HRC, qui fabrique les V6 turbo hybrides.

Mais le Japonais reconnait qu’un retour dans la discipline n’est pas exclu, surtout si la base des moteurs utilisés pour la prochaine réglementation est toujours un V6 électrifié, ce qui semble être la trajectoire que souhaite emprunter la F1.

"La Formule 1 est la catégorie reine du sport auto, donc nous regardons toujours ce qui se passe dans le monde de la F1" assure Watanabe. "Bien sûr, nous venons de terminer et de conclure nos activités, donc rien n’a été discuté au sein de la société au sujet de la saison 2026."

"Nous n’avons pas de plan, mais nous ne fermons pas la porte. D’après ce que j’ai compris, la F1 est en train de discuter pour décider du règlement pour 2026, et la direction est définitivement la neutralité carbone."

"C’est la même direction que nous. Nous n’avons donc pas à nous écarter de la neutralité carbone par le biais de la F1. C’est probablement aussi une bonne occasion d’étudier la neutralité carbone de la F1. Ce n’est donc pas une porte fermée."

Une décision "dans 12 à 18 mois" pour Honda

Honda ne s’est pas encore décidé et, contrairement à Porsche et Audi, semble simplement attendre de savoir si la future réglementation lui conviendra, plutôt que de participer à son développement. Watanabe explique que Honda a possiblement un an et demi pour se décider.

"Je pense qu’il y a plusieurs facteurs que nous devons surveiller. Mais une fois que nous avons décidé de conclure la F1 en raison de la production de masse et de la neutralité carbone, nous devons d’abord nous concentrer sur ce côté."

"Ensuite, une fois que nous aurons réalisé que nous pouvons y parvenir, nous pourrons envisager la F1. Je ne connais pas le calendrier exact. Mais si nous voulons revenir en F1 en 2026, nous devons probablement prendre une décision dans un délai de 12 à 18 mois."

Le retour de Honda sur les Red Bull et AlphaTauri ?

Honda confirme que le travail entre Red Bull et Sakura, l’usine dans laquelle les moteurs de F1 sont fabriqués, se poursuivra jusqu’à la fin de la réglementation actuelle. La construction et le développement de l’usine Red Bull Powertrains de Milton Keynes vise donc clairement 2026.

"Au moins jusqu’en 2025, Honda va être une sorte de partenaire des deux équipes. Et bien que les détails ne soient pas encore décidés, le HRC deviendra également une sorte de partenaire technique des deux équipes jusqu’en 2025."

C’est la raison pour laquelle Honda voudrait faire revenir sa marque sur les monoplaces des deux équipes : "Nous devons décider pour la saison prochaine, mais personnellement je veux utiliser davantage Honda, ou la combinaison de Honda et du HRC."

Et Watanabe de confirmer encore que Red Bull peut exploiter le moteur Honda, mais que sa conception n’appartient pas à l’équipe : "Ils peuvent utiliser la propriété intellectuelle, mais nous ne leur avons pas vendu la propriété intellectuelle. Il s’agit juste d’un bail, donc d’une autorisation d’utiliser la propriété intellectuelle."

Honda

Info Formule 1

Photos

Vidéos