Hill évoque un crash spectaculaire qu’il a vécu en présaison dans les années 1990

Une casse moteur due à... une évolution technologique

Recherche

Par Paul Gombeaud

1er mai 2022 - 13:53
Hill évoque un crash spectaculaire (...)

Si les Formule 1 modernes impressionnent de par leur complexité technologique, le sport a connu des évolutions techniques majeures tout au long de sa riche histoire.

Sacré champion du monde en 1996, Damon Hill a relaté une expérience personnelle datant de son époque chez Williams lors de tests de présaison à Barcelone. Le Britannique, qui n’a pas précisé la saison exacte (il a couru pour Williams de 1993 à 1996), a connu un crash dû à une évolution technique sur sa monoplace... dont il avait oublié l’existence.

"Je suis allé en piste à bord d’une Williams qui avait un système de rétrogradage automatique," raconte Hill.

"Et lorsque je me suis retrouvé dans la ligne droite de Barcelone, il fallait presser un bouton avant d’amorcer le virage. La voiture devait alors ralentir et rétrograder toute seule, mais ce n’était pas sensé arriver tant que le régime moteur n’était pas suffisamment bas."

"Mais durant l’hiver, quelqu’un avait oublié que l’équipe avait travaillé sur ce système. Je suis donc passé dans la ligne droite à plus de 300 à l’heure et appuyé sur le bouton, et la voiture s’est mise à rétrograder."

"Mais le régime moteur était encore si élevé que celui-ci a fini par exploser, m’envoyant dans les barrières. Je me rappelle m’être dit que c’était littéralement le premier roulage de la saison et que je venais de presser le bouton d’autodestruction !"

"Je suis sorti de la voiture et ai pensé : ’Qu’est-ce que c’était que ça ? Ai-je appuyé sur le mauvais bouton ?’ Mais heureusement, c’était dû à un problème de logiciel."

Si les casses moteur sont devenues rares en Formule 1, ce n’était pas le cas dans les années 1990. Et Hill, qui perdit ainsi le Grand Prix de Monaco 1996, a évoqué l’expérience d’une telle casse du point de vue du pilote.

"En général, vous entendez d’abord un léger tintement. Puis une petite trille, avant que le moteur n’explose."

"Parfois, vous perdez de la puissance. Cela arrive généralement alors que vous êtes à fond et soumis à un stress maximum, puis vous entendez ce petit bruit et l’enfer commence."

"Imaginez toute l’énergie contenue dans un petit morceau de métal qui rebondit dans un piston ou que quelque chose se bloque, ça finit par exploser. Et oui, c’est assez spectaculaire !"

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos