Formule 1

Hill et Herbert n’auraient pas pénalisé Vettel au Canada

Il faut faire confiance aux pilotes

Recherche

Par Emmanuel Touzot

14 juin 2019 - 10:26
Hill et Herbert n'auraient pas (...)

De nouveaux avis sur l’incident entre Sebastian Vettel et Lewis Hamilton ont été entendus, cinq jours après le Grand Prix du Canada. Ce sont cette fois les anciens pilotes Damon Hill et Johnny Herbert, qui estiment tous les deux que la pénalité était quelque peu exagérée face aux faits.

"Pour moi c’était possible de ne pas mettre de pénalité. Il n’y a pas eu de mal de fait, personne ne s’est rentré dedans" affirme Hill. "Lewis pousse Sebastian à faire une faute que Sebastian, je suis sûr, aurait pu éviter."

"Il s’est rattrapé pour revenir en piste et a probablement essayé d’empêcher Lewis de passer, mais ils courent et on nous a empêché d’avoir l’opportunité de voir une fin de course excitante. Les commissaires devraient pouvoir dire ’il n’y a pas de mal, on passe à autre chose’."

De son côté, Johnny Herbert pense que les règles doivent prendre en compte l’intimidation que certains pilotes se font et ne pas être aussi strictes : "Les règles disent qu’il ne faut pas tasser une autre voiture mais piloter, jusqu’à un certain point, c’est de l’intimidation pour ne pas rendre les choses faciles à quelqu’un pour doubler."

"Se décaler sur quelqu’un, c’est quelque chose que j’ai fait en Formule Ford, en F3, F1, en endurance et en GT, ça fait parti du jeu. Ce sont les meilleurs pilotes et ils ont les meilleurs jugements, donc laissons-les montrer leur jugement et leur talent. S’ils emmènent quelqu’un sur l’herbe, évidemment, vous pouvez dire quelque chose mais ils doivent avoir la possibilité de montrer leurs capacités en course."

Pour Hill, les pilotes sont capables de bien se tenir, même en roulant de manière forte en piste : "Si vous demandez à Lewis et Sebastian ‘est-ce que vous croyez pouvoir vous conduire sportivement et vous battre durement durant toute la course sans vous percuter ?’, ils répondraient ’oui’."

"Ce sont probablement les pilotes les plus talentueux dans le monde. Ils peuvent le faire, donc vous ne voulez pas d’intervention si ce n’est pas nécessaire. Si l’un d’eux se crashe délibérément dans l’autre et que c’est évident que c’est volontaire, la pénalité est méritée. Mais dans ce cas, il n’y a pas eu de mal. Lewis a évité de peu de se faire arracher son aileron, mais il a tenté d’attaquer, autant que Seb a essayé de se défendre."

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less