Formule 1

Hill a moins impressionné en 1996 qu’en 1994 malgré le titre

Head se souvient de la période ayant suivi le décès de Senna

Recherche

Par Emmanuel Touzot

21 août 2021 - 13:33
Hill a moins impressionné en 1996 (...)

Patrick Head, l’ancien directeur technique de Williams, est revenu sur les performances de Damon Hill en 1994, après le décès d’Ayrton Senna. Le cofondateur de Williams F1 se souvient comment son compatriote a pris le leadership et porté l’équipe.

"Évidemment, après l’accident du dimanche, la voiture a été confisquée à Imola" se souvient Head. "Les ingénieurs principaux sont tous venus, nous avions les données de la voiture d’Ayrton, Damon est venu et a été très impliqué dans l’analyse des données parce qu’il voulait savoir ce qui avait causé l’accident."

"Je ne pense pas qu’il voulait continuer à regarder les données par la suite, mais une fois que Damon s’est convaincu que ce n’était pas la voiture qui avait eu un problème, ce qu’il a fait de manière satisfaisante pour lui, Damon a fait avancer l’équipe."

"À Monaco, deux semaines plus tard, nous n’avions qu’une seule voiture et notre pilote d’essai David Coulthard est arrivé lors de la course suivante, à Barcelone. Et Damon a joué un rôle essentiel dans la direction de l’équipe, aussi bien en dehors de la voiture que dans la voiture."

Hill a finalement lutté contre Michael Schumacher pour le titre, bien aidé par les sanctions prises à l’encontre de l’Allemand au fil de la saison. Mais à Adélaïde, le titre est revenu au pilote Benetton après une manœuvre litigieuse.

"La personnalité de Damon a été très forte pour mener l’équipe dans une période très difficile et dans les circonstances compliquées de l’exclusion de Michael pour quelques courses, mais cela nous a permis d’aller à la dernière course de l’année avec un point d’écart entre eux deux."

"C’était donc une saison très, très stressante, avec comme principal élément de stress le fait qu’Ayrton avait été tué dans l’une de nos voitures. Donc ce n’était pas une année facile du tout" poursuit Head, qui juge que Hill a été meilleur cette année-là que lorsqu’il a remporté le titre mondial, deux ans plus tard (photo).

"Mais pour moi, le leadership de Damon dans l’équipe et ses réalisations sur la piste en 1994 sont plus importants que son année de titre mondial en 1996. Bien sûr, l’histoire retiendra qu’il a été champion du monde en 1996, mais ses performances en 1994 ont été stupéfiantes, absolument stupéfiantes."

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less