Formule 1

Heureux d’une F1 ’plus forte’, Carey ne veut pas juger son bilan

"C’est toujours aux autres d’évaluer notre héritage"

Recherche

Par Emmanuel Touzot

5 janvier 2021 - 10:12
Heureux d’une F1 ’plus forte’, Carey (...)

Chase Carey était le PDG de la F1 depuis début 2017, lorsque Liberty Media en est devenu propriétaire, mais l’Américain a quitté ses fonctions le 31 décembre et a été remplacé par Stefano Domenicali. Interrogé sur l’héritage qu’il pense laisser à la Formule 1, il ne veut pas trop en dire mais se satisfait de la santé

"Je pense que c’est toujours aux autres d’évaluer et d’écrire ce qu’est notre héritage" note Carey. "Mais je pense que collectivement, nous avons construit un sport plus fort, un modèle économique plus viable pour nous et les équipes, et plus axé sur nos fans que jamais dans son Histoire."

"Nous l’avons déjà dit que lorsque nous avons repris la Formule 1 en 2017, nous avons hérité d’une organisation squelettique qui manquait de structure et de vision. Elle n’avait pas de réseaux sociaux, d’activités marketing, d’opérations de construction de la marque et elle s’engageait rarement auprès des fans."

"Depuis 2017, nous avons mis en place un plan pour développer cet incroyable sport mondial comme il le méritait. Ce plan était fondé sur l’amélioration de la compétition et de l’action sur la piste, sur la transformation des événements en véritables spectacles, et sur le développement rapide des médias numériques."

"Nous voulions aussi améliorer la diffusion traditionnelle pour les fans, l’exploitation des opportunités de croissance géographiquement, l’expansion de notre marque, et l’amélioration du modèle économique de la Formule 1 et de ses équipes pour renforcer les partenaires existants et attirer de bons partenaires."

La pandémie de Covid-19 a évidemment compliqué la tâche de Liberty avec des revenus en berne et une activité d’abord arrêtée pendant trois mois, puis des courses à huis clos, mais la F1 a tenu bon : "Nous avons débuté l’année 2020 avec un budget reflétant une croissance continue des revenus et des bénéfices."

"Nous étions tout aussi positifs quant à notre capacité à maintenir cette croissance en 2021 et 2022. 2020 a été une année unique, elle a interrompu notre courbe de croissance sans la modifier pour l’avenir et, à l’approche de la saison prochaine, nous pensons que notre sport dispose d’une solide plateforme pour continuer à se développer."

"Nous avons fait des progrès depuis notre prise de fonction en 2017, mais notre croissance la plus excitante est devant nous. Je pense que Stefano fera un travail fantastique et fera avancer notre entreprise à partir des bases solides que nous avons mises en place."

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less