Herta admet que ’ça pique’ de voir Alfa Romeo aussi performante cette année

Il aurait pu être dans cette voiture si Andretti avait racheté Sauber l’année dernière

Recherche

Par Paul Gombeaud

15 avril 2022 - 18:03
Herta admet que 'ça pique' (...)

Alors que Michael Andretti souhaite arriver en F1 avec sa propre équipe à l’horizon 2024, le dirigeant américain voulait dans un premier temps racheter l’équipe Sauber (Alfa Romeo) dès cette année mais cela ne s’est finalement jamais concrétisé.

Colton Herta, pilote d’Indycar qui est pressenti pour rejoindre le projet Andretti en Formule 1, aurait ainsi pu faire ses débuts dans la catégorie reine dès cette année mais il devra finalement attendre un peu plus. Il reconnaît que voir l’écurie basée en Suisse aussi performante cette année lui laisse un goût amer dans la bouche.

"Ca pique un peu de voir à quel point ils sont bons cette année," a reconnu Herta.

"Honnêtement, c’est une bonne chose que le rachat n’ait finalement pas eu lieu. Michael Andretti et Dan Towriss ont fait tout ce qu’ils avaient à faire mais vous ne pouvez pas forcer le destin. Ce n’était pas un très bon deal, donc bravo à eux de ne pas l’avoir conclu. C’est un peu comme si vous achetiez une nouvelle maison et que quelqu’un d’autre proposait 10 000 dollars de plus que vous et que vous ne pouviez pas répondre. Michael s’est fait avoir dans cette affaire."

L’Américain âgé de 21 ans affirme que Ferrari aurait pu lui offrir un test sur sa piste de Fiorano l’année dernière afin qu’il puisse obtenir davantage d’expérience en piste. Mais là encore, ça ne s’est jamais produit.

"En fin de compte, je ne suis pas sûr que Ferrari avait préparé la moindre voiture mais ils avaient dit : ’Nous verrons si nous pourrons le faire’."

"On m’avait même envoyé des contrats. C’était vraiment proche de se faire, plus que les gens ne le pensent. Mais tout s’est finalement effrité."

Pour arriver en F1 en 2024, Herta semble aujourd’hui avoir deux options : Andretti (si l’engagement se concrétise) ou McLaren, qui est également présente dans le championnat d’Indycar.

Daniel Ricciardo étant sous contrat avec l’équipe basée à Woking jusqu’à fin 2023, l’Américain pourrait ainsi avoir deux propositions.

"Si Ricciardo continue de progresser, je n’aurais probablement pas cette opportunité mais si Lando (Norris) pouvait lui botter les fesses un peu plus, peut-être que j’aurais une chance !"

"Evidemment je ne souhaite à personne d’échouer. S’il fait du bon travail alors tant mieux pour lui, il aura mérité son baquet. Mon futur est entre mes mains, mais j’espère malgré tout recevoir une opportunité en F1 pour leur montrer ce dont je suis capable."

Alfa Romeo F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos