Herta a tenté un retour en formule de promotions pour obtenir sa superlicence

Mais la FIA l’en a empêché

Recherche

Par Paul Gombeaud

19 janvier 2023 - 12:00
Herta a tenté un retour en formule (...)

Un temps pressenti pour courir en Formule 1, le pilote d’IndyCar Colton Herta a fait tout son possible pour obtenir les points nécessaires sur sa superlicence.

Pour courir en F1, la FIA exige des pilotes qu’ils aient 40 points sur leur superlicence, ceux-ci étant obtenus au travers de leurs résultats dans les différents championnats au cours des trois dernières saisons.

Herta était un temps lié à un baquet chez AlphaTauri pour la saison 2023, mais il n’avait malheureusement pas suffisamment de points et la FIA lui a refusé une dérogation.

L’Américain affichait alors sept victoires à son compteur en IndyCar, mais sa saison 2022 a été plus difficile et il ne prenait que la dixième place du classement général. Ainsi, il n’avait que 32 des 40 points requis pour accéder à la F1.

Et dans sa quête de gagner plus de points, le père de Herta, Bryan, a approché le championnat de Formule régionale des Amériques pour inscrire son fils dans la catégorie de quatrième niveau.

"Bryan Herta m’a appelé en juillet de cette année, juste avant Toronto, et voulait voir s’il pouvait faire venir son fils Colton en FRegional parce qu’il avait besoin de plus de points sur sa superlicence," a confirmé le directeur de course de la série, Scott Goodyear, sur le podcast Racer to Racer.

"Nous l’approuvions du point de vue de la série, et notre groupe de gestion l’a certainement approuvé, mais il ne pouvait pas obtenir l’autorisation de la FIA pour pouvoir courir dans cette série et avoir l’opportunité de courir juste pour collecter quelques points. C’était donc difficile."

"Les équipes et les pilotes de FRegional étaient extatiques parce qu’ils pensaient que quelqu’un du calibre de Colton allait venir courir, et qu’ils auraient une vraie chance de voir si leurs capacités correspondaient à quelqu’un qui est l’un des meilleurs pilotes. Mais le protocole de la FIA l’en a empêché."

De son coté, la FIA déclarait qu’elle n’était pas au courant de la demande de Herta de courir en FRegional, et indiqué que parce que l’IndyCar et le FRegional se déroulent dans la même période du calendrier, il n’aurait de toute façon pas pu cumuler des points pour sa superlicence dans les deux séries en même temps.

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos