Formule 1

Hembery n’apprécie pas le plan de lancement de la F1 en juillet

Il le trouve "inconscient"

Recherche

Par Emmanuel Touzot

28 avril 2020 - 15:47
Hembery n’apprécie pas le plan de (...)

Les avis divergent au sujet de la reprise de la Formule 1. Contrairement à Felix van Amersfoort, dont nous vous rapportions les propos alarmistes ce matin, Paul Hembery juge "inconsciente" la décision de la F1 de viser juillet comme début de saison.

"Comment peut-on faire une annonce avec autant d’inconnues ?" a lancé l’ancien directeur compétition de Pirelli. "L’Europe est en confinement, donc l’idée de courses en juillet est imprudente compte tenu des inconnues."

"S’il devait n’y avoir qu’un communiqué de la F1, ce serait celui de l’annulation de la saison et du travail sur un vrai plan B. Il s’agit surtout d’argent et de survie, comme dans tous les business. La F1 n’est pas immunisée."

Pour Hembery, la grosse inquiétude concernant la F1 se situe sur le fait qu’aucune équipe n’est engagée en 2021 de manière officielle, les Accords Concorde n’ayant pas été signés avant la crise.

"Il y a un risque que les constructeurs se retirent de la F1 de sorte à limiter les coûts. Leur contrat avec la F1 vont expirer, et quand les dirigeants verront la possibilité d’économiser 300 millions, ils pourraient dire qu’ils s’en vont."

Timo Glock, ancien pilote de F1, est du même avis que Hembery sur la question morale : "Ce n’est pas à moi de juger si ce qui arrive est justifié, que ce soit le DTM ou la F1 qui courront bientôt."

"Les spectateurs seront heureux, mais il y aura beaucoup de gens qui se demanderont pourquoi ils ne peuvent pas avoir de tests, alors que la Bundesliga par exemple, teste régulièrement [ses acteurs]."

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less