Formule 1

Heidfeld était le favori de Mercedes avant de recruter Hamilton

Le destin de Nick aurait pu changer

Recherche

Par Emmanuel Touzot

13 septembre 2019 - 08:47
Heidfeld était le favori de Mercedes (...)

Mercedes a réalisé un gros coup sur le marché des transferts de l’intersaison 2012-2013, en débauchant Lewis Hamilton de chez McLaren, alors une des meilleures équipes du plateau. Près de sept ans après l’annonce de ce coup, les deux parties peuvent s’en féliciter puisque le pilote et l’équipe sont en route vers leur sixième titre mondial respectif.

Mais selon Nick Fry, directeur de Mercedes avant l’arrivée de Toto Wolff, c’est Nick Heidfeld qui tenait la corde pour signer dans l’équipe car les directeurs de Mercedes n’étaient pas intéressés par Hamilton, malgré les contacts initiés par Fry. Heidfeld était à l’époque pilote pour Rebellion en WEC (photo).

"Au départ, je n’arrivais pas à avoir l’accord de Mercedes pour recruter Lewis" explique Fry dans son livre ’Survive. Drive. Win’. "Plus d’une fois, nous avons été renvoyés à la recherche d’autres idées."

"Pour je ne sais quelle raison, on nous a demandé de regarder du côté de pilotes comme Nick Heidfeld de nouveau, qui était très intéressé par la place, et qui m’envoyait régulièrement des photos de lui, sa famille et son chien, dans l’espoir futile d’attirer mon attention."

Mais c’est l’arrivée de Niki Lauda en tant que directeur non-exécutif qui a tout déclenché, puisque l’Autrichien avait la volonté de recruter Hamilton. Fry explique que lors de son premier jour de travail, en septembre 2012, Lauda lui a dit "fais-le, et je demanderai pardon à Mercedes plus tard". Quelques jours plus tard, l’affaire était entendue.

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less