Formule 1

Head à la fois triste et encouragé par la situation de Williams F1

L’ancien ingénieur critique le manque de leadership passé

Recherche

Par Alexandre C.

19 août 2021 - 16:04
Head à la fois triste et encouragé (...)

L’écurie Williams, c’est bien sûr le fondateur Frank Williams, qui s’est retiré aujourd’hui de la direction de l’équipe après l’avoir vendue ; mais c’est aussi Sir Patrick Head, anobli par la Reine pour les raisons mêmes qui ont fait de lui un des ingénieurs-stars de la F1.

Le duo Frank-Patrick a écrit les plus belles heures de l’équipe de Grove, qui entame aujourd’hui un lent redressement.

Head est parti de chez Williams en 2011, et c’est donc d’un œil distant qu’il regarde le destin de son ancienne équipe, ainsi qu’il l’a confié au podcast de la FOM Beyond the Grid.

10 ans après son départ, Williams va mieux, enfin : après avoir touché le fond, l’équipe a inscrit 10 points au Hungaroring grâce à Nicholas Latifi et George Russell. C’est donc avec un mélange de tristesse et d’espoir que Head regarde Williams aujourd’hui… Il en profite d’ailleurs pour adresser un tacle à Claire Williams, à bien lire entre les lignes.

« Ayant été impliqué avec Williams pendant 35/40 ans, avec bien des succès durant ces années... Je dois dire que nous n’avons pas gagné toutes les années où j’étais impliqué, mais pour la majorité nous étions compétitifs. Donc, il a été un peu triste au cours des 10 dernières années de les voir performer de manière assez faible, alors je suis très heureux de les voir revenir vers l’avant. »

« Et je pense que Jost [Capito, PDG de Williams] et les personnes qu’il a amenées... ils ont de très bonnes personnes qui sont là depuis un certain temps, mais ils avaient besoin d’un meilleur leadership à la direction de l’équipe et je pense qu’ils l’ont maintenant. »

Sur le Grand Prix au Hungaroring en lui-même, Head note que le résultat était surtout le résultat de la chance. Ce qui n’exclut en rien le bien-fondé de la nouvelle dynamique instaurée par Dorilton Capital.

« En Hongrie, ils ont évidemment été aidés par l’accident du premier virage, donc ils ne sont pas encore vraiment là au mérite. Ils ont encore un peu de chemin à parcourir avant d’y arriver. »

« Mais je pense que les gens en place sont bons, la détermination est bonne, je ne sais pas grand chose sur le financement de l’équipe moi-même, mais je comprends que c’est en place. »

Si Head avait officiellement quitté l’équipe en 2011, il avait repris un travail assez nébuleux de consultant en 2019. Une période bien révolue car le Britannique ne veut plus s’impliquer dans la gestion de l’équipe… entre deux coups de téléphone au PDG de Williams.

« Je ne passe pas énormément de temps à suivre la F1, mais je suis en contact avec Jost Capito que je connais depuis un certain temps. Je n’ai pas l’idée de les appeler et de les conseiller sur la manière de développer la voiture ou quoi que ce soit de ce genre, mais je suis en contact. »

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less