Formule 1

Hamilton voudrait que la F1 se résume moins à de la gestion de pneus

Il veut mettre la pression sur Pirelli et faire entendre les pilotes

Recherche

Par Emmanuel Touzot

17 août 2020 - 16:39
Hamilton voudrait que la F1 se (...)

Lewis Hamilton a parfaitement géré la dégradation de ses pneus à Barcelone pour aller chercher son quatrième succès de la saison, mais regrette que l’économie des gommes ait été au centre des stratégies et du pilotage, pour lui comme pour ses rivaux, dont Max Verstappen.

"C’était juste dans la gestion et la stratégie que j’ai choisi pour attaquer" explique Hamilton. "La manière dont j’ai pu amener cela n’a pas été ce qu’attendait l’équipe initialement. C’était l’exécution qui était réussie, la gestion au début avec Max derrière moi. J’ai plutôt bien protégé les pneus et je pensais que je pouvais atteindre facilement mon objectif de tour d’arrêt."

Mais le Britannique regrette de devoir trop gérer ses gommes et pense que le spectacle en F1 en pâtit : "Actuellement, nous faisons beaucoup de gestions. Je ne pense pas que ce soit ce que veulent les fans. Ce n’est pas ce que veulent les pilotes, devoir gérer à plusieurs secondes d’une voiture car les pneus ne sont pas assez bons. Nous voulons aider Pirelli à faire de meilleurs pneus."

Le manufacturier italien a subi de nombreuses critiques au fil des années, mais a également dû composer avec des changements de réglementation et des demandes sans cesse différentes de la FIA et des équipes. Néanmoins, Hamilton juge qu’il faut en demander davantage au fabricant et plus se baser sur le ressenti des pilotes.

"Nous devons vraiment mettre beaucoup de pression sur Pirelli pour l’avenir. Ils n’ont pas fait un grand travail en fin d’année dernière malheureusement, pour développer le pneu 2020, et nous avons dû poursuivre avec le même pneu qu’en 2019 cette saison."

"Dans le passé, quand ils fixaient le cahier des charges, les pilotes ne faisaient pas partie des discussions. C’est pourquoi je suis allé au meeting place de la Concorde à Paris l’an dernier, pour représenter les pilotes. Je voulais m’assurer qu’ils fixaient un bon cahier des charges. Cela n’a pas été ben fait depuis longtemps."

"Ils ne pourront probablement pas le faire pour l’an prochain, mais pour 2022, nous avons besoin de meilleurs pneus. Nous avons besoin de pneus qui nous offrent plus d’adhérence, plus de sécurité - un problème clé - et nous permettent de piloter plus près des autres voitures afin de donner plus de spectacle aux fans."

Mercedes

Pirelli

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less