Formule 1

Hamilton voit en Ferrari une ‘force formidable’ qui sera ‘très difficile à battre’

Et ce n’est pas pour lui déplaire

Recherche

Par A. Combralier

10 octobre 2019 - 16:26
Hamilton voit en Ferrari une ‘force (...)

Depuis l’évolution majeure, sur le plan aérodynamique, reçue à Singapour, la SF90 est devenue la machine à battre en cette deuxième moitié de saison. A Sotchi, Mercedes n’avait pas, sur le plan du rythme pur en course, les capacités de distancer les monoplaces rouges.

Avant ce Grand Prix du Japon, Lewis Hamilton s’estime ainsi très méfiant du niveau qu’afficheront les Ferrari. Mais les évolutions que recevra Mercedes ce week-end pourraient être de nature à donner une nouvelle respiration aux Flèches d’Argent.

« Je suis excitaté de voir ce qui est en magasin pour nous ce week-end, et de voir les nouveaux défis que nous aurons à relever, avec la nouvelle voiture. Que cette voiture fonctionne ou non ici, ce sera intéressant. »

« Ferrari, c’est une force formidable, ils font un travail incroyable pour le moment et ils vont être difficiles à battre durant les quelques courses qui restent. Ils ont bien sûr débloqué quelque chose avec ce package, et ce sera intéressant de voir si cela se répercute sur la voiture de l’an prochain, parce que de nouveau, la voiture 2020 sera une évolution de cette année. »

« J’espère que nous aurons une saison encore plus serrée l’an prochain. »

Comme en Russie, Mercedes pourrait cependant être aidée par les bisbilles internes entre Charles Leclerc et Sebastian Vettel, qui ont connu un nouvel épisode à Sotchi…

« Dans l’histoire, vous avez vu des champions du monde évoluer dans la même équipe, et il y aura toujours de la friction dans une équipe de course, parce que vous avez des objectifs entrant en conflit » commente à ce sujet Lewis Hamilton.

« Il y a l’objectif de l’équipe, mais aussi l’objectif individuel des pilotes. Et vous essayez d’équilibrer en permanence ce conflit. Il s’agit de trouver cet équilibre, de voir comment le gérer. C’est juste une question de respect. La communication est aussi clef. Et il y a des philosophies différentes dans le paddock. Chez Mercedes, ça n’avait pas probablement fonctionné pendant longtemps [avec Nico Rosberg] et chez Ferrari, ce même genre de situation ne fonctionnera sans doute pas non plus – mais ce n’est pas mauvais pour nous. »

« Mais lors des 5 prochaines courses, ce sera intéressant de voir cette relation [entre les pilotes Ferrari] évoluer. » »

« Nous voulons qu’ils soient à leur meilleur niveau, pour que nous puissions les défier, et les battre. Et si nous pouvons les battre alors qu’ils seront à leur meilleur niveau, alors, ce sera encore une meilleure sensation. »

Lewis Hamilton relativise enfin quelque peu la situation interne chez Ferrari : selon lui, la presse en a aussi trop fait.

« Il y a eu beaucoup de bruit après la dernière course, mais j’ai vu Seb après le Grand Prix, et il semblait être dans une situation harmonieuse. Mais vu de l’extérieur, ça peut sembler différent. »

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less