Formule 1

Hamilton veut qu’un pilote assiste à la réunion sur les pneus

Et que la décision soit prise dans l’intérêt du sport

Recherche

Par Emmanuel Touzot

27 juin 2019 - 19:06
Hamilton veut qu'un pilote assiste à (...)

Une réunion importante va se tenir ce vendredi en Autriche, puisque les autorités de la F1 vont discuter d’un changement des pneumatiques, accusés de nombreux maux de spectacle de la F1 moderne.

Lewis Hamilton craint que des décisions soient prises sans consulter les pilotes même si son patron, Toto Wolff, semble déjà contre tout changement (lire notre information parue plus tôt).

"Demain matin, nous avons une réunion du groupe pneumatique" a déclaré Hamilton. "Nous sommes tous unis donc nous espérons qu’un pilote sera présent.

"Il n’a rien à dire mais s’ils disent quelque chose de faux, qu’il puisse dire ’non, ce n’est pas le cas’, car j’ai entendu qu’ils veulent ramener les pneus de 2018, qui étaient pires que ceux de cette année."

"L’an dernier, on devait gérer la température donc faire plus de lift and coast, on avait plus de cloques, c’était bien pire. On ne pouvait pas faire ce que j’ai fait lors de la dernière course, ou à Montréal où j’ai pu attaquer derrière Seb. On ne pouvait pas le faire l’an dernier, surtout avec les pneus plus larges."

Chacun voit midi à sa porte et la concurrence cherche à saborder l’avantage de Mercedes, alors que Toto Wolff et Hamilton veulent que l’intérêt du sport passe avant : "Si c’est pour améliorer le sport, la compétition en général alors nous avons déjà expérimenté l’an dernier que ces pneus n’étaient pas particulièrement bons."

"Comme je l’ai dit, nous devons prendre la direction qui fonctionnait bien à Montréal, et si nous pouvons attaquer plus longtemps avec les pneus, avoir moins de dégradation, même si le pneu de Montréal par exemple serait un bon pas en avant."

De son côté, Sebastian Vettel n’est pas contre une telle idée mais reste sceptique : "On ne sait jamais tant qu’on n’essaie pas. Nous n’avons pas piloté les voitures de cette année avec les anciens pneus, avec la hiérarchie actuelle, donc je ne sais pas."

"Nous avons plus de difficultés à faire fonctionner les pneus cette année, c’est un fait, ainsi qu’à les mettre dans la bonne fenêtre de fonctionnement. C’est aussi simple que ça. Je ne sais pas quel est l’objectif donc on verra ce qui ressort demain."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less