Formule 1

Hamilton veut la pole pour ‘limiter les pertes’ mais s’inquiète du rythme des Ferrari

Bottas confirme que la piste est désormais l’une des plus adhérentes de l’année

Recherche

Par Alexandre C.

8 octobre 2021 - 16:54
Hamilton veut la pole pour ‘limiter (...)

Lewis Hamilton a largement dominé les deux sessions d’essais libres ce vendredi à Istanbul, mais il sait aussi qu’il partira avec 10 places de pénalité sur la grille, en raison de son changement de moteur thermique.

Pour autant le pilote Mercedes est loin d’être démotivé : son rythme comme sa volonté de limiter les dégâts ce week-end, le pousseront peut-être plus encore que de coutume à lutter pour la pole demain après-midi.

« J’ai besoin d’être en pole pour limiter les pertes. Et puis bien sûr, je dois comprendre la voiture pour être capable d’avoir le meilleur rythme de course. »

« Donc j’essaie juste de trouver le bon équilibre. Ce n’est pas vraiment différent, je dirais, de n’importe quel autre week-end. »

Mauvaise nouvelle cependant pour Lewis Hamilton : les Ferrari, de même que les McLaren ou les Alpine, semblent rapides ; remonter dans le milieu de grille ne sera donc pas chose aisée.

« Ils vont être difficiles à dépasser, tout comme Renault et McLaren. Ils semblent s’améliorer de plus en plus au cours de l’année. »

« Je ne sais pas d’où ça vient, s’ils apportent des évolutions, je ne sais pas, ce n’est pas vraiment mon centre d’intérêt. Mais c’est bien de les voir devenir plus forts et j’espère qu’ils seront forts l’année prochaine. »

Lewis Hamilton a battu le record de la piste d’Istanbul dès les EL1 et cela n’est pas un hasard puisque la surface est bien plus adhérente que celle de l’an dernier...

« L’année dernière, la surface était toute neuve et je pense que l’huile provenait du bitume ou autre. Ils l’ont nettoyé, avant, donc je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre quand nous sommes allés là-bas aujourd’hui. »

« Mais bon sang, il y a tellement plus de grip que nous n’en avons jamais eu auparavant. C’est intense comme il y a du grip, c’est génial. Donc c’est devenu beaucoup, beaucoup plus agréable à conduire, beaucoup plus. »

Bottas confirme le changement d’adhérence

Dans l’autre voiture, Valtteri Bottas, sur qui reposent surtout les espoirs de victoire chez Mercedes ce week-end, confirme la nette amélioration de l’adhérence de la piste.

« C’était beaucoup plus rapide, c’était plus de 10 secondes plus rapide que l’année dernière en FP1. Maintenant il y a une bonne adhérence, et je pense que c’est l’une des pistes les plus adhérentes que nous avons dans le calendrier, donc cela rend évidemment la piste plus amusante. »

« Nous avons pu adopter une approche différente avec les réglages de la voiture par rapport à l’année dernière, et nous avons dû réagir et ajuster pas mal de choses pendant la journée, donc j’ai apprécié. »

« L’après-midi, le feeling était plutôt bon, pas de gros problèmes avec la voiture, donc je pense que ça pourrait être un bon week-end pour nous. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less