Formule 1

Hamilton veut ce que Wolff ’fumait’ dans le garage !

Lorsque Toto lui a dit qu’il pouvait encore gagner la course...

Recherche

Par Olivier Ferret

2 août 2021 - 10:55
Hamilton veut ce que Wolff ’fumait’ (...)

Lewis Hamilton a plaisanté en disant qu’il voulait ce que Toto Wolff "fumait" après avoir reçu un message radio suggérant qu’il pouvait encore gagner le Grand Prix de Hongrie malgré un mauvais appel stratégique.

Le pilote Mercedes semblait bien placé pour remporter la victoire au Hungaroring après que son coéquipier Valtteri Bottas eut déclenché une collision au premier virage qui anéantit les chances du Finlandais ainsi que celles de Max Verstappen, Sergio Perez et Lando Norris.

Après une période de drapeau rouge, Mercedes a choisi de garder Hamilton sur des pneus intermédiaires pour le redémarrage tandis que le reste du peloton s’est dirigé dans les stands pour des pneus slicks. Ce mauvais choix s’est payé cash : un arrêt après tout le monde et une course à reprendre en fin de peloton.

Une fois remonté à la troisième place, le directeur de l’équipe, Toto Wolff, s’est emparé de la radio pour dire à Hamilton : "Lewis, tu peux gagner ça !"

Interrogé sur ce rare message de Wolff, Hamilton a souri :

"Il a un grand cœur, Toto, mais avec tout le respect que je lui dois, quand j’ai reçu l’appel, j’étais... je sais pas mais je veux tout ce qu’il fume dans le garage à la fin de cette course !"

"C’était impossible de rattraper Esteban et Seb devant, Fernando m’avait fait perdre trop de temps avant. Bien sûr, Toto croit en moi, et quand vous êtes en piste, cela peut vraiment sembler solitaire à certaines étapes, parfois vous avez une vision en tunnel, sur 10 tours, qui vous paraissent une éternité. C’est une expérience très, très étrange, vous oubliez que des gens sont dans le garage ou sur le muret. C’est donc agréable d’avoir un appel comme ça."

Hamilton place donc lui aussi la perte de cette course dans le temps passé derrière Alonso.

"Je n’ai pas grand-chose de plus à dire à ce sujet. Lorsque vous courez contre un double champion du monde, il est probablement l’un des pilotes les plus difficiles, mais juste. Je dirais qu’aujourd’hui il a un peu dépassé les limites parfois. Mais je comprends tout à fait ce qu’il a fait pour aider Esteban devant et je ferais la même chose pour mon équipe."

Retrouvez notre débriefing du GP de Hongrie dans ’Grand Prix’, votre talk sur la F1. Nous reviendrons sur cette course riche en rebondissements à 20h30 ce soir, sur Nextgen-Auto.com et sur Twitch !

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less