Hamilton : Un Grand Prix ’extrêmement encourageant’ pour la suite

"Sans voiture de sécurité, j’aurais pu me battre avec les Ferrari"

Recherche

Par Olivier Ferret

4 juillet 2022 - 09:47
Hamilton : Un Grand Prix 'extrêmemen

Lewis Hamilton a bien cru que son heure du retour à la victoire avait sonné hier, lors de son Grand Prix à domicile à Silverstone. Ses performances et les faits de courses lui ont permis de se battre à l’avant, avec les Ferrari et les Red Bull, ce qui était l’espoir du Britannique avant le week-end.

Mais ce n’est pas une 9e victoire (record) pour lui au bout du chemin, mais un 13e podium à Silverstone, ce qui a ravi ses fans après un début de saison difficile.

"Vous ne pouvez pas imaginer à quel point c’était le bonheur d’entendre la foule aussi joyeuse que ça !"

"C’est tellement bruyant dans la voiture avec nos bouchons d’oreilles, mais je pouvais le sentir. Je pouvais le sentir, tout le week-end à partir de jeudi, je pouvais sentir le soutien incroyable ici au Royaume-Uni. Et donc, je suis incroyablement reconnaissant à tout le monde d’être venu en pleine forme et plein d’énergie. J’espère vraiment que tout le monde a passé une bonne journée."

Qu’en est-il des performances de la W13 ? À quel point était-ce bon ? Le rythme de ce week-end est-il encourageant pour la suite ?

"Je pense que c’est extrêmement encourageant. Il y a eu des moments… Je veux dire, pendant une bonne période, j’ai suivi le rythme des Ferrari, et même mieux à certaines étapes. Et nous avons fait le tour le plus rapide à la fin, par exemple, ce qui est… Je ne pense pas que nous ayons pu le faire cette année. Nous avons eu une évolution ce week-end et le rythme de course a été définitivement amélioré. C’est la partie la plus forte de notre voiture cette année en général. Mais cela nous a certainement aidés à nous rapprocher un peu plus. Nous ne sommes pas… Je ne pense pas que nous soyons encore en position de gagner. Mais nous ne sommes pas loin."

A quel moment a-t-il compris avoir le rythme pour égaler les Ferrari ?

"Je devenais de plus en plus rapide à mesure que les pneus devenaient de plus en plus rodés et je commençais lentement à combler cet écart. Et oui, je crois toujours que si nous n’avions pas eu de voiture de sécurité, j’aurais pu me battre avec les Ferrari à la fin. Mais ce n’est pas arrivé."

C’était la première fois cette saison qu’il menait un tour et la première fois de sa carrière qu’il ne gagne pas une course lors des dix premières courses d’une saison. Des statistiques assez particulières. Est-ce un sentiment étrange ? Pense-t-il que cette course lui a donné l’étincelle dont il avait besoin ?

"Ce n’est pas du tout une sensation étrange. Ces choses arrivent. J’ai eu beaucoup d’années dans ma carrière, j’ai certainement eu des années où je n’ai pas eu de victoires pendant un certain temps..."

"Les progrès que nous avons réalisés au cours des deux dernières courses nous ont définitivement donné l’espoir qu’il y a plus à venir. Il y a du potentiel dans cette voiture et nous devons simplement continuer à rester concentrés et ne pas abandonner."

Mercedes F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos