Hamilton soutient les manifestants, Sainz veut qu’ils prennent moins de risques

Domenicali est furieux après une manifestation "ridicule"

Recherche

Par Paul Gombeaud

3 juillet 2022 - 21:34
Hamilton soutient les manifestants, (...)

La FIA et la Formule 1 ont confirmé qu’un groupe de protestants anti-pétrole avait tenté de s’infiltrer sur le circuit de Silverstone au moment du premier départ de la course, sept personnes ayant été arrêtées par la police anglaise. Une situation qui a particulièrement agacé Stefano Domenicali, le PDG de la F1.

"Ces personnes ont été immédiatement expulsées et l’affaire est maintenant traitée par les autorités locales," a expliqué l’Italien.

"Des personnes totalement responsables peuvent protester et se faire entendre, mais courir un tel risque sur un circuit, mettre en danger les pilotes et soi-même, c’est totalement stupide et ce n’est pas acceptable."

"Vous pouvez manifester pour ce que vous voulez, c’est la liberté de parole, mais c’est vraiment quelque chose de… ridicule, c’est le minimum que je puisse dire."

Si la situation a donc fortement déplu à Domenicali, Lewis Hamilton a donné un tout autre son de cloche puisqu’il a apporté son soutien aux manifestants.

"Je ne connaissais pas le but de cette manifestation, je viens de la découvrir, et je veux les féliciter. J’aime que des gens se battent pour la planète, nous avons besoin de plus de gens comme eux," a déclaré le septuple champion du monde.

Notons que Mercedes F1 s’est fendue d’un communiqué suite aux paroles de son pilote : "Lewis approuve leur droit de manifester mais pas la méthode choisie, car cela a compromis leur sécurité et celle des autres."

Sebastian Vettel est pour sa part un peu plus mesuré : il valide le message des manifestants, mais pas leurs méthodes.

"Je pense que ces gens n’agissent pas par frustration, mais par désespoir, et j’ai beaucoup de sympathie avec leurs peurs et leurs anxiétés," a déclaré le pilote Aston Martin F1.

"De l’autre côté, je me mets aussi à la place des commissaires qui essaient d’empêcher ces personnes de faire ce genre de choses, et vous faites prendre des risques à ces commissaires ainsi qu’aux pilotes."

Carlos Sainz, le vainqueur du jour à Silverstone, rejoint Vettel : s’il défend lui aussi leur cause, il estime que ces manifestants doivent trouver un moyen plus sûr que l’envahissement d’un circuit pour faire passer leurs idées.

"Les gens ont bien sûr besoin de se faire entendre et de manifester au sujet de n’importe quoi, c’est leur droit. Mais je ne pense pas que sauter sur un circuit de Formule 1 soit la bonne manière de le faire, vous vous mettez en danger ainsi que les pilotes," a déclaré l’Espagnol.

"Oui, je soutiens leur cause, je pense que la Formule 1 fait déjà du super travail pour essayer de devenir neutre en émissions carbone d’ici 2030. La F1 et la FIA poussent dans ce domaine."

"Mais envahir un circuit n’est selon moi pas la bonne manière de manifester ou de protester, vous devez être plus prudents car ce genre de choses peut générer des accidents."

Sergio Perez est d’accord avec Sainz : un manifestant ne devrait jamais mettre en danger sa vie et celle d’autrui.

"La Formule 1 doit certainement continuer d’en faire plus sur cette question," estime le Mexicain. "Et c’est super de voir que des gens se battent pour leur cause, mais ce serait mieux qu’ils ne mettent personne en danger, eux y compris."

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos