Formule 1

Hamilton s’est ‘sacrifié’ en ne tentant pas le diable face à Bottas

Il rend hommage à la combativité de son coéquipier

Recherche

Par A. Combralier

29 avril 2019 - 09:09
Hamilton s'est ‘sacrifié' en ne (...)

Le départ du Grand Prix d’Azerbaïdjan fut très disputé entre les deux Mercedes. Lewis Hamilton a semblé prendre un meilleur envol, mais Valtteri Bottas lui a résisté de manière ferme dans les premiers virages.

Lewis Hamilton, 2e de l’épreuve, n’en veut absolument pas à son coéquipier pour sa défense virile et lui rend même hommage. Un signe de plus qui montre l’entente parfaite entre les deux hommes chez Mercedes.

« C’est toujours difficile à juger, mais Valtteri a fait un travail exceptionnel durant tout le week-end et en course, il a été très juste et sport en laissant assez d’espace ; et ensuite, il n’a commis aucune erreur. »

« Donc il a vraiment mérité de gagner. Ce fut une course exceptionnelle. C’était vraiment sympathique de pouvoir pousser autant que nous le voulions jusqu’à la fin. C’était génial de la part de l’équipe de nous permettre de le faire. »

« Oui, le départ était très difficile, très très difficile. Vous devez toujours vous rappeler que vous êtes dans une équipe, et aussi important que vous soyez, il y a tant de personnes qui dépendent de nous... Donc si j’avais agi de manière égoïste, j’aurais pu pousser bien plus dur, Valtteri aurait perdu une place, peut-être, ou plus probablement, il aurait été dépassé par une Ferrari ou quelque chose comme ça. Donc nous devons travailler ensemble. Je voulais le dépasser, mais je devais être prudent dans le même temps, lui laisser assez d’espace, afin de pouvoir toujours verrouiller les deux premières places. »

« J’ai finalement perdu la bataille, mais c’est un sacrifice que vous devez parfois faire, pour permettre à l’équipe de gagner. Si ç’avait été une Ferrari devant moi, les choses auraient été bien différentes. »

« Et nous continuerons à agir ainsi jusqu’à la fin de la saison. Valtteri et moi, nous nous respectons beaucoup. Vous pouvez le voir, je pense. Nous en avions discuté avant la course, nous étions tombés d’accord entre gentlemen, et nous respectons ce que nous avons décidé. »

Lewis Hamilton est revenu en fin d’épreuve sur Valtteri Bottas, mais la voiture de sécurité virtuelle, quelques tours auparavant, l’a semble-t-il fait reculer…

« Oui, j’ai perdu deux secondes et demie derrière la voiture de sécurité virtuelle, donc j’ai dû les regagner. Avec seulement 9 tours à parcourir encore, ce n’était pas facile. Donc c’était ma faute, je travaillerai sur ce point et je demanderai quelques aménagements sur mon volant. »

Quatre doublés en quatre courses : jamais une écurie n’avait pris un aussi bon départ dans une saison. Mercedes a-t-elle jamais été aussi forte selon Lewis Hamilton ?

« Je ne le crois pas. Valtteri a clairement franchi un cap cette année, il est vraiment heureux dans la voiture et conduit de manière fantastique. Donc cela amène des performances vraiment géniales de nous deux, et cela nous pousse à surperformer. J’espère qu’à un moment donné, Ferrari sera dans la mêlée avec nous. Ce week-end, je pense toujours qu’ils avaient la performance pour avoir la première ligne, en tout cas nous l’avons vu dans nos données. Seb n’avait pas pris l’aspiration par exemple en Q3, ce qui vaut quatre ou cinq dixièmes. Donc la course aurait pu être plus excitante. Mais cela vous demande 100 % pour performer autant que possible en week-end de Grand Prix, et nous n’en sommes pas loin. Il faut que Ferrari performe à ce niveau s’ils veulent se battre avec nous. »

« Cette voiture est une évolution donc elle devrait être meilleure que ses devancières, et c’est le cas à bien des égards. Je dirais que c’est plus notre compréhension des procédures qu’il faut mettre en place, qui nous permettent de performer plus encore. Nous avons pu extraire un peu plus de la voiture, juste grâce à notre travail méticuleux. Nous avons fait tant de choses en essais pour comprendre notre voiture, pour analyser son comportement. »

« La performance de l’équipe durant tout le week-end, à l’usine aussi, a été parfaite à 100 %. C’est vraiment le début de saison le plus solide pour nous. Nous le méritons vraiment, au vu du dur labeur que tout le monde a abattu. Donc je suis vraiment fier de faire partie de cette équipe. »

Mercedes

expand_less