Formule 1

Prolonger le contrat de Hamilton n’est plus qu’une question d’argent

C’est l’analyse de Berger suite aux différentes déclarations chez Mercedes

Recherche

Par Olivier Ferret

17 décembre 2020 - 12:38
Prolonger le contrat de Hamilton (...)

Les négociations contractuelles de Lewis Hamilton avec Toto Wolff porteront bien sur "l’argent".

C’est le point de vue de Gerhard Berger, qui affirme que le remplacement très impressionnant assuré par George Russell à Bahreïn a donné plus d’atouts dans la main du patron de Mercedes F1.

"Toto a reconnu à Abu Dhabi que le salaire, ce n’était pas la partie la plus plaisante des négociations à venir, alors qu’il a déclaré, avec Lewis, qu’ils étaient à peu près d’accord sur tout. On peut donc dire qu’il s’agit maintenant d’une question d’argent," estime l’ancien pilote de McLaren et Ferrari en F1.

"Russell a démontré que le facteur principal en F1 reste la qualité de la voiture, car il était immédiatement en tête de la course. Maintenant, Wolff a un argument pour dire à Lewis de revoir un peu ses prétentions à la baisse."

Berger note que Hamilton, 35 ans, est "rongé par l’ambition".

"Il a envoyé des messages tout le week-end quand il ne pouvait pas conduire. Mais il n’a pas écrit une seule ligne à propos de Russell. Ni même pour le féliciter. Il veut dominer et jouer le rôle principal. Mais Russell a déjà montré ce qu’il peut faire avec une Williams aussi."

Quant à placer Russell aux côtés de Hamilton pour 2021, solution vivement écartée par Wolff déjà, Berger concède que le seul problème avec cela est les contrats existants.

"Les contrats doivent être tenus et pour autant que je sache, Bottas a un contrat pour 2021. Ils se sont déjà engagés avec lui. Mais Bottas n’a pas la vitesse de Russell. Je ne sais pas s’ils peuvent ou veulent tenter de prendre une voie différente."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less