Formule 1

Hamilton s’attend à ’une deuxième moitié de saison plus difficile’

Il est heureux de voir Red Bull revenir

Recherche

Par Emmanuel Touzot

9 août 2019 - 18:12
Hamilton s'attend à 'une deuxième (...)

Lewis Hamilton s’est assuré une deuxième partie de saison plutôt sereine avec ses huit succès en 12 courses, puisque le Britannique possède 62 points d’avance sur Valtteri Bottas et 67 sur Max Verstappen, tandis que Sebastian Vettel pointe à 94 unités du leader.

Néanmoins, le pilote Mercedes s’attend à une deuxième partie de saison moins facile face à la concurrence menée par Verstappen, qui a marqué 81 points lors des 4 dernières courses, et ce en ayant été percuté par Vettel à Silverstone.

"Je pense vraiment que la deuxième moitié de saison pourrait être bien plus difficile pour nous" assure Hamilton. "Nous avons un ensemble qu’il nous faudra continuer à faire progresser pour réussir. J’ai hâte de voir comment ça se passera."

Il est heureux du spectacle proposé depuis quatre courses, après les nombreuses critiques formulées au sujet de la F1 : "Je suis très heureux, surtout après une période où tout le monde était si négatif, et il y a eu ce gros pas en avant des Red Bull, et nous avons une belle bataille à livrer, qui semble se poursuivre."

"Ferrari reviendra à des endroits comme Spa et Monza, ils seront rapides dans les lignes droites et il n’y a pas beaucoup de virages. Cela leur conviendra. Red Bull a fait du bon boulot et c’est génial à voir, j’espère qu’ils continueront à ce niveau de performance."

Malgré une domination rarement vue, il ne veut pas devenir complaisant sur le travail accompli : "Ces huit victoires sont exceptionnelles. Si quelqu’un nous dénigre, ceux qui ont eu du succès sauront à quel point c’est difficile à accomplir. Il faut réussir chaque semaine et il y a toujours deux pilotes par équipe."

"Si je regarde ces course, je me dis ’huit victoires sur 12, il manque quelque chose. Comment on les a ratées ? Pourquoi n’étions-nous pas parfaits sur ces week-ends ?’ Et il y a eu des week-ends où Ferrari était plus rapide que nous et c’était parfois une erreur du pilote ou de l’équipe qui les a empêchés de gagner."

"Cela montre à quel point nous sommes à la limite, et qu’il ne faut rien prendre pour acquis. J’ai demandé aux gars de m’envoyer un mail, d’être totalement francs avec moi pour savoir s’ils pensent qu’il y a des choses sur lesquelles on peut progresser. Je veux que la deuxième moitié de saison soit encore plus solide que la première."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less