Hamilton reste lucide, Mercedes F1 a toujours un ‘problème fondamental’ à résoudre

Il ne surréagit pas au double abandon des Red Bull

Recherche

Par Alexandre C.

21 mars 2022 - 08:49
Hamilton reste lucide, Mercedes F1 (...)

Le mode « limitation de dégâts » a été bien enclenché par Mercedes F1 ce week-end, surtout avec le double abandon des Red Bull.

Le 183e podium de Lewis Hamilton en F1 était même presque inespéré après les qualifications.

Seul représentant de son équipe sur le podium, le Britannique a au moins apprécié de revoir Ferrari au plus haut niveau – ce qu’il disait souhaiter ces deux dernières années.

« Tout d’abord, félicitations à ces gars-là, Ferrari. C’est génial de les voir sur le podium, tout en haut. Il y avait beaucoup de rouge. Ils apportent tant d’énergie. C’est agréable à voir. Je sais qu’ils ont eu une année difficile l’année dernière, mais ils ont continué à pousser, donc c’est génial de les voir de retour. »

Bien sûr, Lewis Hamilton ne veut pas assister à un récital de Ferrari cette année ; mais les vaincre pour le titre mondial. Pour Mercedes, ce n’est pas encore possible... Lewis Hamilton espère avoir une monoplace plus compétitive, mais pour quand ?

« J’espère que nous pourrons nous battre avec eux à un moment donné. J’ai eu un moment où j’ai pensé pendant une seconde que j’allais avoir une petite bataille avec Carlos, mais ça n’a duré que cinq tours et après ça, ils étaient partis. Je ne m’attendais vraiment pas à être sur le podium. »

« Nous avons beaucoup de travail à faire. Nous avons un gros déficit de performance mais c’est quand même un bon début. »

Lewis Hamilton a-t-il été surpris par le comportement de sa Mercedes en rythme de course ?

« On a appris une chose, nous avons une voiture fiable et deuxième chose, Ferrari estt beaucoup plus rapide. Mais on le savait déjà un peu. »

A Djeddah, faut-il espérer que le marsouinage dont souffre Mercedes s’estompe ? Doit-on s’attendre à une monoplace argentée plus performante ? Lewis Hamilton est pessimiste...

« Non, je ne le pense pas. Mais bien sûr, nous avons beaucoup appris de cette semaine. La vitesse de pointe des Ferrari et des Red Bull était très grande en ligne droite et leur performance dans les virages est assez différente de la nôtre. Donc la voiture était très difficile à conduire mais ça pourrait toujours être pire. J’espère que pour la prochaine course nous pourrons trouver quelques améliorations, mais c’est un problème fondamental qui va prendre un peu plus de temps à résoudre. »

Le double abandon de Red Bull laisse Hamilton froid

En voyant le double abandon des Red Bull dont celui de Max Verstappen, Lewis Hamilton a-t-il aussi pensé au Grand Prix d’Abu Dhabi par comparaison ? Certains fans sur les réseaux sociaux ont parlé d’un "karma" qui aurait cette fois touché Red Bull... Lewis Hamilton ne plonge pas lui dans la polémique.

« Je n’ai pas de réponse à cela. Je me suis juste concentré sur notre travail. Évidemment, c’était malheureux pour eux, mais, oui, je me concentre sur le positif. »

Au moins, le fait de compter 15 points d’avance sur Max Verstappen au classement pilotes, ne donne-t-il pas de l’espoir à Lewis Hamilton ?

« C’est encore trop tôt. La fiabilité, bien sûr, est toujours un élément clé, mais avec la performance qu’ils ont, ils semblent forts. Nous avons beaucoup de travail à faire, nous ne nous battons pas nécessairement contre eux en ce moment sur la piste. Donc c’est sur ça qu’on va se concentrer. »

L’ambiance reste bonne chez Mercedes

Ces 27 points marqués mettront du baume au cœur chez Mercedes, qui craignait le pire après les essais hivernaux et les qualifications. Lewis Hamilton le confirme, les sourires sont revenus dans l’équipe.

« Nous avons été confrontés à ces défis auxquels nous ne nous attendions pas, mais personne n’était abattu pendant cette phase où nous avons été en difficulté aux essais hivernaux. Tout le monde est resté positif, et a continué à travailler. Personne ne s’est plaint. Et c’est génial à voir. Et donc, même si nous n’avons pas la performance de ces autres gars, en termes de nos processus, en termes d’extraire absolument tout de la voiture… c’est ce que nous avons fait du côté des deux pilotes, et c’est une vraie démonstration de force intérieure. »

Après 183 podiums, Lewis Hamilton peut-il néanmoins se satisfaire de ces troisièmes places grappillées par ci par là ? Est-il prêt à se mettre à cette tâche peut-être laborieuse de ramener des points intermédiaires faute de mieux pour le moment ?

« Bien sûr, c’est possible. Chaque point peut faire la différence. J’ai perdu des titres mondiaux pour un seul point. Bien que nous ne soyons pas nécessairement en train de nous battre avec ces gars-là, comme je l’ai dit, il ne s’agit pas de limiter les dégâts, mais c’est vraiment un très, très bon résultat. Nous avons eu de la chance, mais en fin de compte, nous avons fait un meilleur travail, nous avons une meilleure fiabilité. »

« Je ne dirais pas que c’est de la chance en fait, c’est le dur travail de tout le monde. Mais la saison est si longue. Ça va être une bataille très dure et nous aimons les défis. J’aime vraiment les défis. Et c’est un privilège de travailler avec... pour nous tous de pouvoir travailler avec de grandes équipes de personnes qui ont faim, qui sont concentrées sur un objectif commun. Il n’y a pas de meilleur sentiment quand vous vous réunissez tous et que vous obtenez un résultat comme celui-ci. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos