Formule 1

Hamilton regrette déjà le règlement 2022 et ne se voit pas rester en F1 à 40 ans

Stefano Domenicali appréciera…

Recherche

Par Alexandre C.

21 mai 2021 - 07:33
Hamilton regrette déjà le règlement (...)

L’an prochain, la F1 fera sa révolution réglementaire, avec des voitures pouvant se suivre de plus près, grâce à l’effet de sol, et avec des pneus Pirelli 18 pouces spectaculaires. Ces progrès ont cependant un côté obscur : l’appui aérodynamique sera bien moins important, les F1 seront plus lentes, et surtout plus lourdes, leur poids pouvant même avoisiner la tonne au départ d’une course, avec le plein.

Interrogé par le journal AS sur ce nouveau règlement, Lewis Hamilton n’y est pas allé par quatre chemins : pour le pilote Mercedes, c’est clair, le sport fait un pas en arrière…

« J’y ai jeté un coup d’œil, si vous êtes en F1, vous devez comprendre la technologie qui est en place, les complications du plafond budgétaire, combien il sera difficile de développer la voiture à partir de maintenant... Par exemple, j’ai fait un test de pneus avec des 18 pouces pour voir quelle est la différence, comment cela m’affectera en tant que pilote pour conduire la voiture l’année prochaine. »

« Les voitures seront plus lourdes et plus lentes, et je pense que c’est un pas en arrière. Nous devrions être plus rapides et plus efficaces, ces voitures étaient meilleures quand elles étaient plus légères. Mais les responsables ont pris ces décisions et il n’y a rien d’autre à faire que de les accepter. »

Où en est la motivation de Lewis Hamilton (36 ans aujourd’hui) de ce fait ? Se voit-il dans le cadre de ce nouveau règlement courir à 41 ans, comme Kimi Räikkönen ? Lui même en doute…

« Je ne pense pas. Je ne crois pas que je vais conduire pour toujours, même si cela a été le plus beau voyage de ma vie. Il y a beaucoup de choses que je veux continuer à faire d’une saison à l’autre, mais il y a aussi des choses que je ne veux pas continuer à faire. Il me reste cinq ans pour cela, et je ne pense pas que je vais continuer à courir, mais il ne faut jamais dire jamais..... »

Un futur poste en F1 relatif à la diversité ?

Et quand il arrêtera de piloter, Lewis Hamilton restera-t-il dans le paddock ? Il semble déjà viser un poste relatif à la diversité, son grand engagement…

« Je suivrai toujours de près la F1, cela a été ma plus grande passion et un privilège de faire partie de ce sport. Je suppose que lorsque je le quitterai, tout de suite, je ne regarderai pas beaucoup de courses parce que j’aurai envie de faire une pause. Mais je vais finir par vouloir y revenir, parce que je l’aime. »

« De plus, je pense qu’en raison du rôle que je joue dans ce sport pour promouvoir la diversité, il faudra attendre longtemps avant de voir des changements radicaux, peut-être dans dix ou vingt ans. Je vais devoir parler à des gens comme Stefano Domenicali). »

Lewis Hamilton n’a-t-il aucun regret enfin pour sa carrière ? Notamment de ne jamais avoir piloté pour Ferrari ?

« Je préfère venir dans une équipe perdante, quand je suis arrivé chez Mercedes, ils étaient cinquièmes au championnat des constructeurs et nous sommes partis avec de l’humilité. Au contraire, les équipes de tête ont tous les records et les succès, donc les victoires y ont moins de signification. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less