Formule 1

Hamilton reconnaît qu’il a du travail à faire pour rattraper Bottas en qualifications

Sa contre-performance n’est pas liée aux évolutions

Recherche

Par A. Combralier

11 mai 2019 - 20:33
Hamilton reconnaît qu'il a du travail (...)

Lewis Hamilton a été une fois encore battu par Valtteri Bottas en qualifications, ce samedi à Barcelone. Le pilote Mercedes ne perd bien entendu pas l’espoir de remporter la course : s’il parvient à dépasser son coéquipier au départ, il aura fait l’essentiel du travail.

Lewis Hamilton a terminé à six dixièmes de son coéquipier en Q3. A-t-il été surpris par cet écart conséquent ?

« Mon tour était OK, mais j’aurais pu mieux faire évidemment. Valtteri a fait un travail fantastique en Q3. C’était une Q3 un peu malchanceuse pour moi, c’est rare mais cela arrive. Autrement, je suis juste vraiment heureux et fier des évolutions apportées, car elles ont permis de creuser l’écart sur les Ferrari. Je suis vraiment fier de tout le monde. »

« Je n’ai juste pas fait d’assez bons tours. C’est aussi simple que cela. Valtteri était plus rapide aujourd’hui et a mérité cette pole. »

« Ce n’est pas qu’à cause de mon approche de la Q3, c’est lié au reste du week-end. C’est aussi lié au ressenti que j’ai dans la voiture. Je dois travailler dessus. Donc ce n’est pas lié particulièrement à mon approche en qualifications. Mais bien sûr, je vais étudier toutes les solutions et je vais finalement y arriver. »

Les évolutions apportées sur la monoplace argentée ont-elles dirigé le développement de la Mercedes dans une direction ne convenant pas à Lewis Hamilton ?

« Le ressenti avec les évolutions est toujours bon, de manière parfois transparente. Mais je n’ai pu utiliser toute la performance de la voiture, donc je vais juste continuer à travailler dessus. »

Mercedes semble avoir assommé Ferrari et la concurrence sur ce tracé représentatif du reste du calendrier… Ferrari aura bien du mal à rattraper ce retard de quasiment une seconde, creusé sur une piste assez courte de surcroît.

« Nous ne nous attendions pas à un tel écart » confesse Lewis Hamilton. « C’est bien sûr meilleur que l’an dernier. »

Mercedes

expand_less