Formule 1

Hamilton : Quand j’ai choisi de quitter McLaren en 2012, tout le monde m’avait critiqué

Une décision aussi difficile par rapport à sa loyauté

Recherche

Par Alexandre C.

12 octobre 2020 - 12:21
Hamilton : Quand j’ai choisi de (...)

Lorsqu’il était arrivé chez Mercedes en 2013, Lewis Hamilton avait 22 succès « seulement » à son palmarès. A l’époque, quitter McLaren (qui disposait de la meilleure voiture fin 2012) fut un choix controversé. Depuis 2014, Lewis Hamilton a remporté 69 succès et McLaren aucun…

Ainsi, en conférence de presse, après sa 91e victoire, au Nürburgring, Lewis Hamilton a pris quelque peu sa revanche sur ces critiques de l’époque : interrogé sur le moment le plus difficile qu’il avait traversé en F1, l’actuel pilote Mercedes est revenu huit ans en arrière…

« Les difficultés, ce fut lors de chaque décennie dans ce sport. Je pense qu’il est assez impossible de dire quel est le moment le plus difficile parce que, comme nous tous, en tant qu’individus, nous traversons tous de multiples moments difficiles, en particulier lorsqu’il s’agit de prendre de grandes décisions. Je pense que même si cela semble formidable maintenant, lorsque nous avons choisi de passer chez Mercedes, tout le monde a parlé de façon si négative de cette décision, je ne sais pas comment, mais pas un seul instant je n’ai pensé... »

« Je savais que c’était la bonne décision pour moi et je voulais faire partie de ce voyage. J’ai grandi avec une équipe avide de succès, mais je dirais que c’est l’un des moments les plus difficiles, parce que j’avais été une personne très loyale, je pense. »

« J’étais chez McLaren-Mercedes depuis l’âge de 13 ans, donc décider de quitter une équipe qui m’a donné une place dans le sport a été très, très difficile pour moi et appeler votre patron pour lui dire que vous partez, c’était dommageable et juste difficile émotionnellement. Mais je suis toujours chez Mercedes, chaque victoire et chaque course que j’ai faite a été avec un moteur Mercedes, et j’en suis incroyablement reconnaissant. »

Parmi les difficultés qui ont émaillé la carrière de Lewis Hamilton, il y a eu aussi, au début, le manque d’argent, les privations, le regard des autres... Ce qui a blessé Hamilton l’aura au final rendu plus fort.

« Je pense que ma première victoire sera toujours un moment fort pour moi parce que... encore une fois, j’essaie toujours de la raconter à tout le monde parce que je pense que nous pouvons tous comprendre ce que c’est quand on est un enfant qui rêve d’être là et que mon père a tant sacrifié pour... et ma mère et ma belle-mère... ont tant sacrifié pour me faire entrer en Formule 1 afin d’être sur la plus haute marche du podium. »

« J’ai eu l’impression d’avoir enfin atteint le sommet de la montagne, mais tous les différents toboggans et les choses et l’adversité que nous avons affrontées… je n’oublierai jamais ce moment de la première victoire, en regardant mon père et en me rendant enfin... Je l’ai rendu fier, peut-être aujourd’hui, donc je me souviendrai toujours de ce moment, et cela renforce également le soutien et la confiance extraordinaires que McLaren, Ron Dennis et Mercedes avaient en moi depuis le début. »

McLaren

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less