Hamilton place Mercedes F1 à 6 dixièmes de Ferrari et une seconde de Red Bull

Lui et Russell rencontrent encore "beaucoup de problèmes"

Recherche

Par Emmanuel Touzot

18 mars 2022 - 18:31
Hamilton place Mercedes F1 à 6 (...)

La première journée de la saison 2022 n’a pas été de tout repos pour Mercedes F1. Lewis Hamilton s’est plaint d’une W13 en difficulté avec le marsouinage, et le Britannique n’a pas pu utiliser le DRS à sa convenance à cause d’un dysfonctionnement.

Il confirme aujourd’hui ce qu’il disait après les essais hivernaux, à savoir que son équipe est en retrait face à Ferrari et Red Bull, et qu’il sera impossible pour son équipe de jouer la victoire, au moins dans ces conditions.

"Nous ne savons honnêtement pas où nous nous trouvons à l’heure actuelle. Ce n’est pas à l’avant" assure Hamilton.

"Je pense que Ferrari et Red Bull sont dans leur propre division pour l’instant."

"Elles se livreront leur bataille. Nous sommes plutôt au milieu du reste des équipes. Nous allons travailler pour essayer de faire progresser la voiture, afin de revenir dans ce premier groupe, mais nous verrons."

Plus inquiétant, il révèle que les problèmes que Mercedes F1 rencontre n’ont pas de solution immédiate. Les années précédentes, et notamment l’an dernier, l’équipe était capable de déployer des solutions rapides et efficaces, ce qui n’est pas le cas cette année.

"Nous sommes confrontés à des problèmes beaucoup, beaucoup plus importants cette année. Et tout ce que nous faisons pour essayer de les résoudre n’y change rien. Il semble que ce sera probablement une solution à plus long terme, donc oui, rien à court terme."

Et de confirmer les problèmes que rencontre son équipe : "Le freinage est quelque chose que nous pouvons corriger. Ce marsouinage que nous avons et la perte d’appui que nous semblons avoir par rapport aux autres rendent les choses beaucoup plus difficiles."

Il rappelle avoir déjà prévenu la semaine dernière que Mercedes était en difficulté, et il chiffre ce retard : "Et comme vous pouvez le voir, nous ne bluffons pas comme avant, comme les gens le pensent."

"C’est comme ça, nous allons travailler aussi dur que nous le pouvons et faire ce que nous pouvons. Je vous ai dit la semaine dernière que nous ne serions pas dans la course à la victoire ici. Si vous regardez les Red Bull, elles sont très, très loin devant."

"Elles se situent environ huit à neuf dixièmes devant nous, et Ferrari quelque chose comme une demi-seconde, voire six dixièmes devant nous. Donc nous nous battons et nous nous battrons avec ceux qui sont derrière eux."

Russell voit Mercedes dans le milieu de peloton

De l’autre côté du garage, George Russell n’est pas plus optimiste que le septuple champion du monde. Mercedes F1 a pu progresser sur certains problèmes, mais la W13 manque tout simplement de rythme.

"Tout est une question de temps au tour, et nous ne sommes certainement pas là où nous voulons être" confirme Russell. "Je pense que nous avons fait un peu de progrès en résolvant certains problèmes, mais le rythme n’est tout simplement pas là pour le moment."

"Je pense que le rythme avec un niveau de carburant élevé est un peu plus représentatif et nous étions constamment plus d’une seconde plus lents. Nous avons encore le week-end et nous devons encore tirer le meilleur parti de cette situation pour limiter les dégâts, mais nous devons examiner la question."

"Nous devons vraiment examiner les données ce soir pour comprendre pourquoi nous avons tous les deux un peu de mal avec la voiture. Et nous sommes très loin du rythme de Red Bull et Ferrari. Même AlphaTauri et Alfa Romeo sont à notre rythme ou plus rapides. Donc, nous avons un peu de travail à faire."

Russell assure que l’équipe fait tout ce qu’elle peut pour corriger le tir, mais Mercedes n’avait pas comme idée de devoir faire face à ces problèmes lors du premier Grand Prix de l’année.

"Nous faisons vraiment tout pour essayer de libérer le potentiel, mais nous avons vraiment du mal à l’exploiter pour le moment. Et tout ce que nous essayons représente un pas en avant et deux pas en arrière. Il y a toujours un peu de limitations, donc ça va prendre du temps."

"Je pense que nous espérions pouvoir résoudre le problème pour ce week-end, mais dans l’état actuel des choses, nous ne sommes pas dans la course et nous avons du travail à faire."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos