Formule 1

Hamilton ne sera pas nommé Chevalier cette année non plus

Toujours pas de Sir Lewis Hamilton à l’horizon

Recherche

Par Olivier Ferret

29 décembre 2019 - 10:22
Hamilton ne sera pas nommé Chevalier (...)

Le champion du monde en titre de Formule 1, Lewis Hamilton, est de nouveau absent de la liste des honneurs du Nouvel An de la Reine d’Angleterre, après la publication des sélections pour 2019.

Le titre de Chevalier de la couronne britannique continue d’échapper à Hamilton, qui a pourtant remporté son sixième titre mondial en F1 et a aidé Mercedes à remporter un sixième doublé consécutif historique au championnat du monde cette année.

Le pilote de 34 ans avait été fait Officier de la couronne en 2008 après avoir obtenu son premier titre mondial avec McLaren, mais il n’a pas réussi à décrocher le titre de ’Sir’ depuis.

Cela classe Hamilton au même niveau que son compatriote Jenson Button, également Officier de la couronne depuis 2009. Seuls trois pilotes de F1 ont été faits Chevaliers : Jackie Stewart, Stirling Moss et Jack Brabham. Ils ont cependant dû attendre leur retraite pour cela. Un signe pour Hamilton ?

Selon Dave Richards, directeur du BRDC (fédération gérant la course automobile en Grande-Bretagne), il ne faut pas attendre la retraite de Lewis pour l’honorer de ce titre.

"Je ne peux penser à personne plus digne de cette reconnaissance que Lewis," lançait Richards avant la publication de la liste.

"Ce serait un oubli majeur si son 6e titre n’est pas reconnu dans les honneurs du Nouvel An."

"Lewis est d’autant plus remarquable qu’il n’est pas issu d’un milieu privilégié. Lui et son père ont travaillé incroyablement dur pour passer l’étape du karting et monter les marches de l’échelle. C’était tout sauf offert sur un plateau pour eux."

"Ils ont fait d’énormes sacrifices et cela rend les réalisations de Lewis encore plus extraordinaires."

Quant à Hamilton, il n’a pas fait du titre de Chevalier un de ses objectifs à réaliser absolument.

"Je n’aime vraiment pas trop y penser. Que des personnes le mentionnent, c’est déjà un honneur, mais ce n’est pas quelque chose que j’ai poursuivi toute ma vie," disait-il le mois dernier, au moment du Grand Prix du Brésil.

"Si cela devait arriver… je ne sais pas vraiment comment je le gérerais. Je me suis déjà tenu devant Sa Majesté la Reine avant, et c’était déjà incroyable, elle est juste formidable. De nouveau, je ne pense pas que cela va arriver, et ça ne m’ennuierait pas si ça n’arrivait pas. Cela ne signifie pas que je ne me sens pas Britannique, ou que j’essaie de porter haut le drapeau dès que je le peux."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less